Gradur quitte Twitter après s'être fait humilier par Chief Keef sur le titre 'Bang Bang'
Gradur quitte Twitter après s'être fait humilier par Chief Keef sur le titre 'Bang Bang'
Tandis que "L'homme au bob", le premier album de Gradur, cartonne depuis sa sortie et est déjà disque d'or, l'interprète de 'Jamais' et 'Terrasser' vient... de quitter Twitter. Et la raison à cela est aussi étrange qu'intrigante : selon les internautes, ce départ pourrait être causé par une humiliation découverte par le public sur son featuring avec Chief Keef sur le titre 'Bang Bang'.

Gradur humilié sur son propre titre ?

Alors que le chanteur s'est offert un featuring avec le rappeur US Chief Keef dans le titre "Bang Bang", il semblerait que le frenchy se soit tout simplement fait humilier sur son propre morceau. La raison ? Comme on peut l'entendre à 2 minutes 30 lors du mini couplet de l'américain, ce dernier se lâche tranquillement en dévoilant : "Il (il parle de lui à la 3ème personne, ndlr) a été payé 10 000 dollars pour simplement 8 lignes", ajoutant ensuite une phrase que le net semble comprendre comme : "Je suis un arnaqueur". Cependant, pour d'autres, le mot "Tennessee" pourrait également faire référence au Whisky, sous-entendant que Chief Keef se donne donc une certaine valeur et importance.

Twitter se moque du rappeur

Et si Gradur n'a pas souhaité réagir à cette "surprise", il s'est cependant distingué en supprimant son compte Twitter et en bloquant ses comptes Facebook et Instagram. Résultat, il n'en fallait pas plus pour qu'Internet se délecte d'une telle situation, affirmant et se moquant que le rappeur a préféré fuir devant une telle "humiliation". N'est pas Booba qui veut.

Booba
Booba VS Kaaris : B2O propose la paix à son ennemi, simple troll ou fin de la guerre ?
Sebydaddy pourchassé par Booba : "Je suis parti en courant pour ma sécurité"
Booba a changé d'avis : il ne met plus fin à sa carrière !
Maes, Booba, Niro... Le rap français tombe sur Brahim Bouhlel après sa vidéo insultante
voir toutes les news de Booba Découvrir plus d'articles