Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Elon Musk rachète Twitter : pourquoi cette décision ne fait pas l'unanimité
Elon Musk rachète Twitter : pourquoi cette décision ne fait pas l'unanimité
Ce n'est plus une simple supposition : ce lundi 25 avril 2022, Twitter a officialisé son rachat par Elon Musk pour la (modique) somme de 44 milliards de dollars, soit un peu plus de 41 milliards d'euros. Le milliardaire et patron de Tesla va se délester d'une partie de sa fortune (car non, ce n'est pas tout ce qu'il a sur son compte en banque) pour devenir le patron du réseau social. Une décision qui est loin de faire l'unanimité : après l'annonce, le hashtag #ByeTwitter s'est retrouvé en trending topics. Si certains l'ont utilisé pour se moquer, ce hashtag avait à l'origine pour but de critiquer ce rachat controversé. Des anonymes et des stars, dont l'actrice Jameela Jamil, ont annoncé qu'ils quittaient le réseau. Mais pourquoi ?

A 50 ans, Elon Musk est l'un des hommes d'affaires les plus influents des Etats-Unis. Fondateur de plusieurs entreprises, dont SpaceX, et investisseur dans de nombreuses compagnies comme Tesla et PayPal, l'homme aurait amassé une fortune estimée à 273 milliards de dollars (soit 255 milliards d'euros). Autant dire que racheter Twitter, ce n'est vraiment pas grand chose pour lui.

Elon Musk s'offre Twitter... et promet une totale liberté d'expression

Après les premières rumeurs d'un rachat, c'est désormais officiel : Elon Musk va entrer en possession de Twitter. Le réseau social a officialisé ce rachat qui devrait avoir lieu dans le courant de l'année. Montant de la facture ? 44 milliards de dollars, soit un peu plus de 41 milliards d'euros. Un accord dans les tuyaux depuis un moment : dès janvier 2022, Elon Musk a investi dans l'entreprise, rachetant petit à petit de plus en plus de parts (il avait acquis pas moins de 73 millions d'actions, soit un peu plus de 9%, au 1er avril). Après avoir racheté 14,9% de l'entreprise, il a finalisé son accord avec Twitter ce lundi 25 avril 2022.

Suite à cette annonce, c'est (of course) sur Twitter qu'Elon Musk a pris la parole. Dans un tweet pour ses 84,7 millions de followers, il a annoncé que la "liberté d'expression" resterait un pilier du réseau social qui va devenir une entreprise privée après ce rachat. "La liberté d'expression est le socle d'une démocratie qui fonctionne et Twitter est la place centrale d'une ville digitale où des sujets vitaux pour le futur de l'humanité sont débattus. Je veux rendre Twitter encore meilleur qu'auparavant en ajoutant de nouvelles fonctionnalités, en faisant de l'algorithme une open source (le rendre accessible à tous, ndlr) pour agrandir la confiance, combattre les bots spams et authentifier tous les humains" a-t-il posté, ajoutant dans un autre tweet qu'il espérait que même que "ses pires critiques" restent sur le réseau.

Pourquoi stars et anonymes disent adieu au réseau

Après l'annonce de ce rachat, largement commentée sur Twitter, certaines célébrités ou anonymes ont annoncé avoir décidé de quitter le réseau social. La raison ? Nombre d'entre eux ont peur que Twitter ne deviennent encore plus un réseau où la haine prédomine. Les spécialistes craignent que, via ce rachat, Elon Musk puisse permettre de réhabiliter les comptes de nombreux extrémistes bannis au fil des années, mais aussi que les efforts de modération en ce qui concerne la désinformation et le harcèlement soient réduits à néant.

Mais ce n'est pas tout : certains s'inquiètent aussi des opinions d'Elon Musk. Lors de la pandémie de Covid-19, il avait été pointé du doigt pour avoir fait circuler de fausses informations, avait promu la chloroquine et laissé entendre que les statistiques liées au nombre de morts étaient manipulées. En 2022, il avait refusé de bloquer l'accès aux sites d'informations russes via les satellites de sa société Starlink après l'invasion de l'Ukraine, lâchant encore l'argument de la "liberté d'expression" (il est tout de même bon de préciser que, via ces satellites, il permet aux Ukrainiens de continuer à avoir accès à la Wi-Fi).

>> Instagram et Snapchat trop addictifs ? Après le suicide d'un ado, une plainte contre les réseaux sociaux <<

Parmi ceux qui ont annoncé leur départ, on retrouve l'actrice Jameela Jamil. L'ex-star de The Good Place a posté un "dernier tweet" après l'annonce du rachat par Elon Musk. "Ah, il a eu Twitter. J'aimerais que ce qui est écrit ici soit mon dernier tweet. (...) J'ai peur que cette histoire de liberté d'expression ne fasse qu'aider cette plateforme infernale à devenir un endroit où il y aura encore plus de haine, d'intolérance et de misogynie. Bonne chance à tous." a écrit l'actrice.

De son côté, Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, s'est inquiété des liens d'Elon Musk avec la Chine, s'interrogeant sur la possibilité que le gouvernement chinois puisse "gagner en influence" suite à cet accord. Le réalisateur Rob Reiner et l'acteur George Takei (Star Trek) ont également exprimé des doutes quant à la désinformation.

Des journalistes ont aussi décidé de faire leurs adieux à Twitter et certains ont même déjà quitté le réseau et désactivé leur compte comme le Danois Henrik Fisker (un designer automobile). Sans parler des anonymes qui ont eux aussi protesté en quittant le réseau. D'autres ont également réagi à ce rachat comme Simu Liu, star du film Marvel Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, qui s'interroge : "Il n'y avait rien d'autre à faire avec 44 milliards ?".

Twitter
"Même mon loyer n'est pas si cher" : malgré des places à 1000€, les concerts de Blackpink à Paris sont déjà sold out
"C'est la guerre", "aidez-moi pitié"... : le RER B (encore et encore) en panne, les usagers en PLS sur Twitter
"Je suis pas prête", "C'est impossible"... L'état de santé d'Elizabeth II crée la panique sur Twitter entre blagues déplacées et vrai moment d'histoire
Avec cette nouveauté, Twitter est envahi de nudes, mais vous ne les verrez sûrement jamais
voir toutes les news de Twitter Découvrir plus d'articles