Le joueur brésilien Pilo nous offre le pire pénalty de l'année 2013
Tout le monde n'est pas un adepte émérite du crampon et génie du ballon rond, capable de marquer des buts prestigieux en ciseau comme ceux de Zlatan Ibrahimovic. Le brésilien Pilo, joueur du club de l'América SP, l'a appris à ses dépens lors d'un match de son équipe, nous offrant très certainement le pire penalty de l'année. A croire qu'il avait oublié ses lentilles de contact dans les vestiaires.

Entre deux insultes de Joey Barton à l'encontre de Pierre Ménès et quelques "Zlatanes" d'Ibrahimovic qui n'ont pourtant pas suffi à qualifier le PSG face à Barcelone, pourquoi ne pas se délecter quelques instants de la plus mauvaise action footballistique de 2013. Elle est signée Pilo, un joueur brésilien.

Une faute douteuse

Lors d'une rencontre du Championnat de São Paulo opposant le club de l'America SP au Votuporanguense, les joueurs de la première équipe ont obtenu un penalty inexistant suite à une magnifique simulation digne de l'orgasme de Cécile de France dans Mobiüs. Malheureusement pour eux, le karma les a vite rattrapé lorsque Pilo a été désigné pour le réaliser.

Deux pieds gauches ?

Chargé d'envoyer le ballon dans les cages adverses, le brésilien a littéralement perdu pied (si ce n'est les deux), nous offrant vraisemblablement l'un des pires penaltys de l'année. Terrain glissant ? Panenka ratée ? Crampe fulgurante ? Dans tous les cas, Pilo touche à peine le ballon qui finit sa course lente à quelques centimètres de ses crampons.

Retrouvez le pire penalty de l'année dans notre diaporama.