Déconfinement : l'EFS lance un "appel urgent à la mobilisation" face à une "situation préocuppante"
Déconfinement : l'EFS lance un "appel urgent à la mobilisation" face à une "situation préocuppante"
Si les donneurs ont répondu présents durant la période du confinement, la mobilisation diminue depuis le début du déconfinement. Face à une "situation préoccupante" due à la baisse de stock, en dessous du seuil d'alerte, l'EFS a lancé ce mercredi 3 juin 2020 un "appel urgent" aux dons du sang.

Pendant le confinement, l'EFS lançait un appel vital aux dons de sang, alors que les réserves diminuaient de jour en jour et que les malades chroniques avaient toujours besoin de perfusions. L'organisme voulait donc rassurer les donneurs sur les conditions d'hygiène très strictes et assurait avoir pris les mesures sanitaires nécessaires (masques, distance de 1m entre les donneurs...). Un appel entendu puisque de nombreuses personnes se sont déplacées durant le confinement pour donner leur sang. Mais, depuis le début du déconfinement, le 11 mai dernier, la mobilisation s'est réduite, au point de devenir inquiétante, alors que les réserves de sang s'amenuisent et que les besoins restent toujours aussi importants.

L'EFS lance un "appel urgent à la mobilisation" aux dons du sang

A quelques jours de la Journée mondiale des donneurs de sang, le 14 juin prochain, l'EFS a lancé un "appel urgent à la mobilisation" ce mercredi 3 juin 2020 dans tout le pays. "C'est une situation relativement inédite et qui nous inquiète", a confié Christelle Guiral, de l'EFS de Nantes à 20 Minutes. "Habituellement, nous avons un stock de confort de 100.000 poches pour répondre à toutes les situations. Les réserves de sang sont désormais en dessous du seuil d'alerte, avec 85.000 poches. En soi, ce n'est pas encore si faible mais la fréquentation, en chute depuis le 11 mai, baisse de jour en jour."

La cause de cette baise des stocks : la baisse de la mobilisation, l'annulation de certaines collectes (notamment dans les universités ou entreprises) ou encore les mesures d'hygiène mises en place qui ralentissent le rythme des prélèvements. A noter que le don du sang est possible toutes les 8 semaines. Si vous avez donné au début du confinement, vous pouvez donc donner à nouveau.

Toutes les réponses à vos questions sur le don du sang sont sur le site de l'EFS.

News
essentielles
sur le
même thème