Déconfinement à Paris : 50 km de voies pour les voitures seront maintenant réservées aux vélos, l'annonce d'Anne Hidalgo qui ne va pas plaire à tous les parisiens
Déconfinement à Paris : 50 km de voies pour les voitures seront maintenant réservées aux vélos, l'annonce d'Anne Hidalgo qui ne va pas plaire à tous les parisiens
La maire de Paris a fait plusieurs annonces ce mardi 5 mai 2020 concernant le déconfinement. Et il y en a une qui ne devrait pas plaire à tout le monde. Anne Hidalgo a en efft expliqué qu'à partir du 11 mai 2020, 50 kilomètres de voies qui étaient pour les voitures seront désormais réservées aux vélos. Une façon de diminuer encore le nombre de voitures dans la capitale.

"Il n'est pas question de laisser Paris envahi par des véhicules"

Alors que le déconfinement du 11 mai 2020 pourrait être repoussé, les maires de France se préparent à "rouvrir" leurs villes et villages. C'est notamment le cas d'Anne Hidalgo. Si vous habitez dans la capitale, alors vous savez sans doute que la maire de Paris tente de faire de Paris une ville plus écologique en remplaçant les voitures par des vélos et des trottinettes. Et pour le déconfinement prévu le 11 mai 2020, elle veut aller encore plus loin dans ce sens. Ce mardi 5 mai 2020, Anne Hidalgo a ainsi révélé au Parisien : "Il n'est pas question de laisser Paris envahi par des véhicules".

En plus de "doubler le nombre de places dans des parkings relais" et de tripler les "parcs de stationnement aux portes de Paris" pour éviter un maximum de voitures dans Paris, elle compte aussi fermer plusieurs routes du centre-ville aux voitures. "Au total, 50 km de voies d'habitude réservées aux voitures seront consacrés aux vélos" a-t-elle ainsi annoncé. A partir du 11 mai prochain, les parisiens et franciliens vont donc devoir privilégier les transports en commun ou les vélos et les trottinettes sur ces voies réaménagées uniquement pour eux.

Les aménagements du déconfinement à Paris pourraient même rester

De nombreux internautes se sont moqués des autocollants de la RATP qui visent à faire respecter la distanciation sociale pour lutter contre le coronavirus. Et avec cette nouvelle annonce d'Anne Hidalgo sur plusieurs voies de Paris qui seront réaménagées pour les vélos au lieu des voitures risque de ne pas plaire non plus à tout le monde. La maire de la capitale française a précisé que ces "pistes cyclables provisoires" seront notamment "aménagées le long des lignes de métro les plus fréquentées : la 1, la 4 et la 13".

En plus de ça, elle prévoit aussi pour le déconfinement "une trentaine de nouvelles rues" qui "seront aussi piétonnisées". Où ça ? "Autour des écoles", aux "abords des gares" ou encore des "gros pôles comme les Halles". Le but est d'éviter les rassemblements et regroupements.

Et "si certains aménagements s'avèrent pertinents, il n'y a pas de raison qu'on les retire ensuite" a-t-elle même avoué. Ce qui signifie que les voies des voitures qui seront réaménagées pour les vélos et les rues piétonnisées pourraient peut-être même rester après le déconfinement et la pandémie de Covid-19.

News
essentielles
sur le
même thème