Danse avec les Stars 10 : Sami El Gueddari et Fauve Hautot au coeur d'une polémique après une chorégraphie dans un hôpital psychiatrique
C'est une prestation qui ne passe pas. Suite à la chorégraphie de Sami El Gueddari et Fauve Hautot lors du prime spécial Halloween de Danse avec les Stars 10 le 2 octobre 2019, qui se déroulait dans un décor d'hôpital psychiatrique, l'association Unafam s'est insurgé dans une lettre ouverte adressée à TF1, mais aussi au président de la République Emmanuel Macron.

Alors que Sami El Gueddari et Ladji Doucouré s'affronteront en finale de Danse avec les Stars 10 ce samedi 23 novembre 2019 sur le parquet de TF1, suite à l'élimination d'Elsa Esnoult, une polémique entache l'émission de danse depuis hier. En cause : une danse de Sami El Gueddari et Fauve Hautot lors du prime spécial Halloween le 2 novembre dernier. Ils avaient en effet choisi une chorégraphie qui se déroulait dans un décor d'hôpital psychiatrique et interprétaient un malade et son infirmière.

La chorégraphie de Sami El Gueddari et Fauve Hautot ne passe pas

Une prestation "extrêmement stigmatisante pour les personnes vivant avec des troubles psychiques" selon l'Unafam (l'Union nationale des familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques), qui a reçu les plaintes de nombreux téléspectateurs et a rédigé une lettre ouverte à Gilles Pélisson, le PDG de TF1. Outre le décor très "éloigné de la psychiatrie d'aujourd'hui", ce sont des propos de la danseuse qui n'ont pas plu : "Avant la performance, un mini-reportage sur l'entraînement est diffusé. Dans ce passage, la danseuse demande à son partenaire : "Je veux te voir les yeux injectés de folie, je veux te voir faire peur." Une "folie"meurtrière, est-on en droit de penser. Comme si la folie était nécessairement violente".

L'Unafam demande à TF1 et Danse avec les Stars des excuses

Très remontée, l'Unafam poursuit : "Cette séquence est malheureusement représentative de clichés qui perdurent et stigmatisent gravement les personnes vivant avec des troubles psychiques, comme tout le secteur de la psychiatrie", avant d'interpeller également Emmanuel Macron, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, et Roch-Olivier Maistre, le président du CSA. L'association demande des excuses auprès de TF1.

Danse avec les stars 10
Danse avec les stars 11 : casting, nouveautés et changement de jury ? Premières révélations
Danse avec les stars : 4 idées pas si débiles pour tourner l'émission avec la distanciation sociale
Karine Ferri absente de Danse avec les stars 11 ? L'animatrice parle de son avenir
Confinement : les danseurs de Danse avec les stars lancent le #DALSChezToi challenge
voir toutes les news de Danse avec les stars 10 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème