DaddyOfive : Les youtubeurs accusés de maltraitance sur leurs enfants sont de retour
Accusés de maltraitance envers leurs enfants, Mike et Heather Martin perdaient la garde de 2 de leurs 5 enfants, en avril dernier. Deux mois plus tard, les détenteurs de la chaîne DaddyOfive sont de retour avec une nouvelle vidéo publiée sur la chaîne MommyOfive...

L'histoire avait fait polémique en avril dernier : des parents youtubeurs étaient accusés de maltraiter leurs enfants. Et pour cause, ils publiaient sur la chaîne YouTube DaddyOfive des caméras cachées dangereuses et inquiétantes. Dans celles-ci, les Martin criaient sur les enfants sans raison, les insultaient, les menaçaient ou encore cassaient leur console de jeux. Pendant que le père et la belle-mère riaient, les enfants, eux, fondaient en larmes.

DaddyOfive au coeur de la polémique

Face à la polémique, les parents ont mis en privé toutes leurs vidéos et ont partagé une vidéo dans laquelle ils tentent de montrer qu'ils sont de bons parents et expliquent que tout est scénarisé. Pas suffisant pour convaincre les internautes, et encore moins les services de protection de l'enfance. Suite à plusieurs plaintes, la justice américaine décidait de leur retirer la garde de 2 de leurs 5 enfants et de la confier à leur mère biologique.

De retour

Absents du web depuis, ils ont fait leur retour sur Youtube, sous le nom de "Mommyofive" ! Heather, la belle-mère, a publié une vidéo dans laquelle elle se confie. Après avoir remercié ceux qui les ont soutenus, elle revient sur la décision du juge : "Nous avons essayé de les protéger de certaines choses. Malheureusement, des opportunistes n'ont pas le même état d'esprit que nous. Certaines personnes ne pensent pas au bien-être de leurs enfants. Je suis sûre qu'ils veulent juste rentrer à la maison."

Une vidéo lettre ouverte

Elle donne des nouvelles de Mike, qui est tombé en dépression et explique que son thérapeute lui a conseillé de retourner sur Youtube. Elle nie une nouvelle fois avoir maltraité les enfants : "Je suis triste que certaines personnes aient pu croire que nous étions de mauvais parents." Elle affirme ensuite que, pour le moment, les 3 enfants qui sont encore à leur charge n'apparaîtront pas dans les vidéos...