Fashion Week : en France, une nouvelle loi interdit aux mannequin trop maigres de défiler
Fashion Week : en France, une nouvelle loi interdit aux mannequin trop maigres de défiler
Une loi interdit désormais aux mannequins trop maigres de défiler. Pourtant certaines filles proches de l'anorexie ont trouvé depuis longtemps une astuce leur permettant de truquer la pesée. Dans le New York Observer, une ancienne mannequin révèle un secret plus répandu qu'on ne le croit...

La loi contre l'anorexie déjà détournée ?

En France, l'Assemblée nationale a voté le 3 avril dernier la loi sur l'interdiction de l'emploi de mannequins trop maigres afin de lutter contre l'anorexie. Mais en Espagne, une telle loi existe déjà depuis 2006. Et elle n'a pas forcément beaucoup fait changer les choses. Comme le révèle une mannequin qui préfère rester anonyme dans le New York Observer, les agences qui gèrent les modèles donnent elles-même des astuces aux tops pour passer l'épreuve de la pesée sans encombre.

"Des poches de sable dans les sous-vêtements"

Ainsi, une certaine Lauren témoigne : "Ils nous donnent des sous-vêtements qu'on peut remplir avec des poches de sable, pour que les filles les plus minces aient un poids "acceptable" sur les balances. J'ai même vu des filles mettre des poids dans leurs cheveux !" En France, la sélection des mannequins lors de la prochaine Fashion Week se fera donc sous haute surveillance. Et si une agence de mannequin venait à utiliser cette technique pour faire tout de même défiler une mannequin en dessous des niveaux définis, elle risque un emprisonnement de six mois et une amende de 75.000 euros...