5 photos
Voir le diapo
Une série d'animation pakistanaise met en scène une héroïne d'un genre nouveau : Burka Avenger. Sorte de Wonder Woman en burqa, elle est armée de stylos et cahiers et se bat pour l'éducation des filles et contre les talibans.

Exit les combinaisons sexy et ultra-moulantes à la Catwoman ou Black Widow, Burka Avenger prouve qu'on peut combattre le mal... en burqa.

Une héroïne pakistanaise en burqa

Enseignante non voilée le jour, ninja en burqa la nuit, Burka Avenger est la première super-héroïne "made in Pakistan". Diffusée sur la chaîne GeoTV (également à l'origine d'Amaan Ramadan, l'émission qui offre des bébés pendant le Ramadan) à partir du 28 juillet, et créée par une popstar très appréciée au Pakistan, le chanteur Aaron Haroon Rashid, cette série d'animation est loin d'être réactionnaire. Elle défend l'éducation des filles dans un pays où les talibans y sont farouchement opposés.

Armée de stylos et cahiers contre les talibans

Et pour combattre les talibans, Burka Avenger a ses propres armes : des stylos et des cahiers qu'elle jette au visage de ses agresseurs. Dans le premier épisode de la série, Burka Avenger devra faire face à un politicien corrompu prêt à tout pour fermer l'école de filles. "À quoi bon éduquer les femmes, elles devraient rester à la maison, en train de faire le ménage et la cuisine" martèle-t-il. Sur ce, une petit fille lui répond : "Les filles d'aujourd'hui sont les mères de demain. Si les mères ne sont pas éduquées, alors les futures générations resteront illettrées".

Et à tous ceux qui critiquent le choix de la burqa comme costume, le créateur rétorque : "Ce n'est pas un signe d'oppression, se défend le créateur de la série, elle utilise la burqa pour dissimuler son identité comme d'autres super-héros. Comme c'est une femme, on aurait pu l'habiller comme Catwoman ou Wonder Woman, mais ça n'aurait probablement pas marché au Pakistan !". Alors à quand Burka Avenger dans la ligue des Avengers aux côtés d'Iron Man, Black Widow ou encore Spider-Man ?

Dans l'actu aussi : Tunisie : manifestations de colère et vols annulés après l'assassinat de Mohamed Brahmi / Espagne - le conducteur du train en garde-à-vue : "J'ai merdé, je veux mourir" / Ramadel Falcao : la star de Monaco n'est pas Pinocchio, il a bien 27 ans

News
essentielles
sur le
même thème