Buffy contre les vampires : une série compliquée et trop intense ? James Marsters (Spike) se confie sur le tournage
Buffy contre les vampires : une série compliquée et trop intense ? James Marsters (Spike) se confie sur le tournage
Vous avez souffert devant certains épisodes difficiles de Buffy contre les vampires ? Les acteurs aussi. James Marsters - l'interprète de Spike, vient de le confier, le tournage pouvait être parfois compliqué, la faute à des rôles qui en demandaient énormément aux acteurs.

Spike ? Un rôle compliqué

Le dernier épisode de la série Buffy contre les vampires a été diffusé le 20 mai 2003 aux USA, mais la fiction fantastique de Joss Whedon portée par Sarah Michelle Gellar continue encore aujourd'hui de fasciner le public du fait de ses thèmes abordés à l'écran et sa galerie de personnages aussi divers qu'originaux. Et parmi eux, comment ne pas citer Spike, le célèbre vampire décoloré incarné par James Marsters.

Pourtant, si ce personnage est rapidement devenu l'un des préférés des fans, permettant au comédien de connaître un joli succès, ce dernier aurait souffert sur les plateaux de tournage. Lors d'une interview accordée à Digital Spy, James Marsters a confessé, "Ce qui était difficile, c'est que Joss Whedon n'est pas intéressé par l'idée de rassurer le public. Ça ne l'intéresse pas de voir des personnages qui sont toujours heureux. Donc si vous vous donnez corps et âme pour votre rôle, ce que je faisais, ça peut vous faire mal".

"J'étais même effrayé à l'idée de lire le prochain scénario"

Il est vrai que durant les 7 saisons qui ont composé la série, les héros ont particulièrement souffert avec de lourds fardeaux sur les épaules, une pression constante pour sauver le monde, les pertes régulières de proches et un semblant de malédiction empêchant tout espoir de bonheur. Et forcément, Spike n'était pas en reste entre une vie faite de rejets (sa mère), d'un passé douloureux (emprisonnement, torture) et d'amours passionnés et destructeurs (Drusilla, Buffy) - sans parler des nombreux combats livrés au fil des siècles.

L'ex-"William le sanglant" se retrouvait donc régulièrement au centre de scènes aussi intenses que puissantes à l'écran, ce qui n'était pas toujours facile à assumer pour son interprète. "Parfois, j'étais même effrayé à l'idée de lire le prochain scénario et de découvrir ce qu'allait me faire ressentir Joss la semaine d'après" a-t-il notamment ajouté.

Un acteur comblé

Cependant, n'allez pas croire que James Marsters regrette cette expérience. Il a tenu à le préciser, "J'ai adoré chaque seconde. C'était une période très marquante pour ma carrière". Un certain côté sado-maso que ne renierait pas Spike, qui s'explique par la rareté d'un tel rôle, "Tous les acteurs veulent un rôle capable de les défier et de les pousser au maximum. Un rôle capable de les amener vers des endroits inédits, que ce soit physiquement ou mentalement."

On comprend mieux pourquoi l'acteur se sent prêt à retrouver Spike en cas de reboot de la série.

Buffy contre les vampires
Buffy : un tournage trop intense ? James Marsters (Spike) avoue avoir beaucoup souffert
Buffy contre les vampires : le reboot confirmé et il y aura des changements
Nicholas Brendon (Buffy) violent avec sa petite amie ? Il aurait été arrêté par la police
Buffy contre les vampires : Dawn (Michelle Trachtenberg) a bien changé
voir toutes les news de Buffy contre les vampires Découvrir plus d'articles