Black M "attristé" par cette "polémique inquiétante"a décidé de réagir.
Black M "attristé" par cette "polémique inquiétante"a décidé de réagir.
Black M devait donner un concert lors des commémorations du centenaire de la bataille de Verdun. Mais c'était sans compter l'appel au boycott du FN. Alors que le maire a finalement annulé la venue du chanteur, Black M, "attristé" par cette polémique "inquiétante", a réagit dans un long texte sur Facebook.

Black M réagit

Black M, qui avait reçu le prix du public lors des Prix Talents W9 en 2015, se retrouve au coeur d'une polémique. L'Elysée avait choisi le chanteur pour chanter le 29 mai prochain en Lorraine, afin de célébrer le centenaire de la bataille de Verdun. Mais le FN s'en est mêlé, appelant au boycott, et le mère de la ville de Verdun, face à une polémique qui prenait de plus en plus d'ampleur, a dû annulé le concert de Black M. L'interprète de Sur ma route ne voulait pas en rester là, il avait besoin de dire ce qu'il avait sur le coeur.

Il a donc pris le clavier pour écrire sur Facebook : "Bonjour à tous, je m'appelle Alpha Diallo, je suis français, né en France, à Paris, et j'ai 31 ans. Eduqué par la France, terre d'accueil de mes parents, terre qui m'a vu grandir et permis de vivre de ma passion. Une terre pour laquelle mon grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d'origine guinéenne, a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des Tirailleurs Sénégalais - ces mêmes Tirailleurs Sénégalais qui étaient également présents lors de la Bataille de Verdun". Pour celui qui pourrait être coach dans The Voice Kids, chanter lors de ces commémorations de la bataille de Verdun était "une immense fierté", un beau moment "pour l'ensemble des jeunes français et allemands réunis ce jour-là".

"Une polémique inquiétante"

Black M, qui avec sa femme Lia, était allé soutenir son ami Kev Adams à la sortie d'Amis Publics a ensuite évoqué la polémique "incompréhensible et inquiétante". "Je ne peux rester sans réponse face aux propos d'une extrême violence, tenus à mon égard, ces derniers jours" a ajouté Black M, "je suis d'autant plus attristé par cette situation qui peut aujourd'hui toucher des milliers d'autres français". Avec ce communiqué, l'artiste populaire espère "faire barrière à ces propos haineux".

Deux ministres du gouvernement ont affiché leur soutien à Black M. La ministre de la Culture Audrey Azoulay a déclaré devant les journalistes présents au Festival de Cannes : "Des voix déchaînées ont obtenu l'annulation d'un concert au nom d'un ordre moral nauséabond et décomplexé. N'acceptons jamais cela. Ce n'est pas la première fois que l'autocensure succède à ces coups de forces inacceptables". L'ancienne garde des Sceaux, Christiane Taubira, a elle aussi réagit sur Twitter, expliquant que "ceux qui n'ont jamais ni fauté ni combattu sont les rois du bannissement", avant de poster un long message sur les réseaux sociaux.

Black M
Black M et Léa Djadja ont eu peur que leur enfant meure : il se confie sur la naissance d'Isaac
Black M et Gims se retrouvent dans le clip "Cesar", leur nouveau feat urbain
Black M clash Gims et Kev Adams sur Twitter : règlement de comptes ou buzz ? On a la réponse
Black M et Léa Djadja parents : leur bébé est né, découvrez le sexe et le prénom
voir toutes les news de Black M Découvrir plus d'articles