Billie Eilish : "J'étais malheureuse" ! Dépression, automutilation, crise d'angoisse... Elle se confie
Billie Eilish : "J'étais malheureuse" ! Dépression, automutilation, crise d'angoisse... Elle se confie
L'argent et le succès ne font pas le bonheur. Billie Eilish en est la preuve vivante. A partir de l'âge de 13 ans, quand la star a commencé à percer dans la musique, la chanteuse est tombée dans une longue dépression. L'interprète de "Ocean Eyes" s'est confiée sur cette période difficile.

"Je sentais que je méritais la douleur"

A tout juste 17 ans, Billie Eilish est devenue une star de la chanson. En couverture du nouveau numéro du magazine américain Rolling Stones, l'auteure-compositrice et interprète a cependant avoué avoir connu plusieurs années de dépression. Malgré l'argent et la gloire, celle dont les titres "Bored" et "Lovely" étaient dans la BO de la série 13 Reasons Why a ainsi expliqué avoir sombré dès l'âge de 13 ans. Alors qu'elle était en train de se faire connaître, une blessure à la hanche pendant un cours de danse l'a plongée dans une profonde déprime.

"Je pense que c'est à ce moment là que la dépression a commencé" s'est souvenue Billie Eilish, "Ça m'a envoyé dans un trou. Je suis passée par toute une phase d'automutilation. Nous n'avons pas besoin d'en parler mais disons que l'idée générale, c'est que je sentais que je méritais la douleur". Ne souhaitant pas en dire davantage sur sa période d'automutilation, l'artiste qui faisait partie de la programmation du festival de Coachella 2019 a donc simplement indiqué se trouver au plus bas à l'époque.

Une dépression qui a duré trois ans : "De 13 à 16 ans ça a assez été dur". "C'est marrant. Quand n'importe qui d'autre pense à Billie Eilish à 14 ans, ils pensent à toutes les bonnes choses qui sont arrivées" a-t-elle déclaré, "mais tout ce à quoi je peux penser c'est à quel point j'étais malheureuse. A quel point j'étais bouleversée et perdue".

Après la dépression, les crises d'angoisse

Une fois le cap des 17 ans passé, la dépression de Billie Eilish a pris fin. Mais l'automutilation a laissé place aux crises d'angoisse. "C'était l'une des semaines les plus difficiles que j'ai eu" s'est rappelée celle qui cartonne avec son premier album "When We All Fall Asleep, Where Do We Go?" (arrivé en 1ère place du Billboard 200), "Je ne me suis jamais sentie autant désespérée dans ma vie. J'ai eu une crise d'angoisse chaque nuit. Je pleurais pendant deux heures tous les soirs. J'étais vraiment, vraiment mal".

Le fait de ne plus pouvoir juste traîner à la maison et être sans cesse en déplacement pour ses concerts l'ont affectée : "J'avais l'impression d'être dans un flou sans fin. Comme s'il n'y avait pas de fin en vue. Et c'est vrai : il n'y a pas de fin en vue quand on est en tournée". Afin de s'apaiser, Billie Eilish a vu un thérapeute. On espère que depuis ses séances avec lui, sa santé mentale va mieux.

Billie Eilish
Billie Eilish flippée par un fan au "comportement imprévisible", elle fait appel à la justice
Billie Eilish critiquée sur son physique : elle répond parfaitement aux haters en plein concert
Billie Eillish sort "No Time To Die", sa chanson pour le nouveau James Bond
Billie Eilish clashe les rappeurs qui mentent dans leurs titres
voir toutes les news de Billie Eilish Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment
News
essentielles
sur le
même thème