TEST : Connais-tu bien Bilal Hassani ?
TEST : Connais-tu bien Bilal Hassani ?
Ce n'est pas un hasard si "Roi" se veut être un message sur l'acceptation de soi : Bilal Hassani assume totalement sa personnalité. Celui qui se maquille et porte des perruques tout en avouant être à l'aise avec sa masculinité peut compter sur le soutien de sa mère, de son frère et de son père, qu'il voit très peu.

A seulement 19 ans, Bilal Hassani s'est qualifié pour la finale de Destination Eurovision 2019 avec sa chanson "Roi", co-écrite avec Madame Monsieur. Autobiographique, ce titre se veut être un message sur l'acceptation de soi, à l'heure où il est constamment victime de haters. "Un jour, j'ai réalisé que j'étais plus heureux quand je ne prêtais pas attention au regard des autres, et j'ai décidé d'assumer. J'ai commencé à mettre des perruques et à affirmer mon style", a-t-il confié dans une interview accordée à Gala.

Il se confie sur son père

Celui qui se maquille et porte des perruques ajoute même "je suis très à l'aise avec ma masculinité". S'il arrive à être lui-même, c'est également grâce à sa famille, qui l'accepte tel qu'il est. Enfant de parents divorcés depuis ses 2 ans et demi, il parle souvent de sa mère et avait même tourné une vidéo avec elle pour répondre aux haters.

Mais qu'en est-il de son père ? S'il confie ne pas le voir beaucoup, puisqu'il habite à Singapour, il entretient de bonnes relations avec lui, qui fait fit de sa différence : "Comme nous disposons de peu de temps ensemble, lui et moi avons l'intelligence et la finesse de ne pas encombrer notre relation des discussions sur 'la différence'. Il m'accepte comme je suis".

Bilal Hassani
Bilal Hassani (Danse avec les stars 2021) célibataire : il annonce sa rupture avec Cassem
Jordan Mouillerac "pas sûr" que d'autres danseurs auraient "dit oui" pour danser avec Bilal Hassani
Bilal Hassani en couple : il présente son petit ami, Cassem ❤️
Bilal Hassani, bientôt un feat avec Aya Nakamura ? "J'ai une idée" (Interview)
voir toutes les news de Bilal Hassani Découvrir plus d'articles