Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Fuite des sujets du bac de mathématiques : 13 candidats arrêtés
Fuite des sujets du bac de mathématiques : 13 candidats arrêtés
Il y a du nouveau dans l'enquête ouverte le 21 juin dernier par le parquet de Paris suite aux suspicions de fuite des sujets de mathémiques du baccalauréat 2019 des élèves des filières L et ES. Alors que les sujets auraient été dévoilés sur les réseaux sociaux la veille de l'épreuve, 13 élèves ont été interpellés ce mardi 2 juillet 2019.

Certains sont prêts à tout pour obtenir leur baccalauréat... même à se procurer les épreuves avant même le début de celles-ci. C'est ce qui s'est visiblement passé lors de l'épreuve de mathématiques pour les séries L et ES le mardi 18 juin 2019. Et pour cause, le ministère de l'Education nationale annonçait lors d'une conférence de presse organisée en urgence le vendredi 21 juin qu'il "y a effectivement des suspicions qui concernent une zone géographique limitée".

13 élèves arrêtés

Le sujet aurait été envoyé par une messagerie privée, de type WhatsApp ou Snapchat, à des élèves de plusieurs lycées d'Ile-de-France, avant le début de l'épreuve. Les captures d'écrans auraient en effet commencé à circuler dès le jeudi soir vers 22h.

Le ministère de l'Education nationale avait alors déposé une plainte, le 21 juin dernier, pour des "suspicions de fuite" et le parquet de Paris a ouverte une enquête pour "fraude aux examens, abus de confiance et recel de ce délit". Il y a aujourd'hui du nouveau puisque, selon LCI, 13 candidats ont été arrêtés ce mardi matin à Paris et dans les Bouches-du-Rhône et ont été placés en garde à vue. Pour rappel, les fraudeurs risquent jusqu'à la "suspension de l'examen".

News
essentielles
sur le
même thème