Bac 2020 : avec le confinement, voilà ce que l'Angleterre, l'Espagne et les autres pays ont décidé
Bac 2020 : avec le confinement, voilà ce que l'Angleterre, l'Espagne et les autres pays ont décidé
En France, on ne sait pas encore ce qui attend les élèves de terminale à cause du coronavirus. Vont-ils passer les épreuves du bac 2020 en décalé ? Vont-ils avoir droit à un contrôle continu à 100% ? Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, y réfléchit encore. Mais plusieurs pays européens ont déjà tranché. Et voilà ce qu'ils ont décidé à propos du baccalauréat en période de confinement.

En pleine pandémie du coronavirus, difficile de savoir comment les élèves de terminale pourront passer le bac 2020. Avec le confinement, examens et concours semblent compromis mais rien n'est certain. Alors que le baccalauréat n'a jamais été annulé en France, même en temps de grèves et de guerre, plusieurs scénarios sont possibles comme le contrôle continu à 100% ou partiel. Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, s'est montré vague ce lundi 30 mars 2020 sur Europe 1. "Mon premier objectif est de garantir à tous les élèves de terminale (...) qu'ils puissent passer un baccalauréat" a-t-il assuré, confirmant donc que le bac 2020 es toujours d'actualité, mais il "n'exclut rien", même le contrôle continu à 100%.

Comment les autres pays européens s'organisent ? Comme la France, la Suisse n'a pas encore tranché. Les cantons hésitent et ne semblent pas encore être tombés d'accord. Et pendant ce temps là, deux élèves ont lancé une pétition lancée en faveur du contrôle continu (qui a reçu 40 000 signatures). Est-ce que cela suffira à faire pencher la balance ?

Les pays qui annulent le bac et passent en contrôle continu

Plusieurs pays ont en revanche déjà pris leur décision concernant le bac 2020. L'Angleterre, le Pays de Galles, l'Ecosse et les Pays-Bas ont par exemple annulé les examens. Les professeurs se baseront uniquement sur le contrôle continu. L'examen qui marque la fin du lycée avant l'entrée dans une fac, une université ou une école n'aura donc pas lieu du tout.

Les pays qui ont préféré reporter les épreuves

D'autres pays ont par contre maintenu le bac 2020. Ils ont juste choisi de reporter les épreuves après le confinement. C'est le cas de l'Allemagne. Leur abitur (baccalauréat) a même déjà commencé dans certaines régions (avant le confinement). Et toutes les épreuves ont été reportées de plusieurs semaines (sans dates précises pour le moment). Pourtant au départ, la ministre de l'Education du Land de Schleswig-Holstein avait décrété le contrôle continu... avant de rapidement changer d'avis en voyant que les reste du pays était contre cette idée.

L'Espagne aussi a reporté son EBAU (Evalucion de Bachillerato para Acceso a la Universidad) alias baccalauréat. Les premières épreuves devraient commencer le 22 juin 2020.

En Autriche également, les épreuves de la Matura (baccalauréat) devraient être lancées le 18 mai 2020. Ce qui représente deux semaines de retard par rapport à la date habituelle.

Pareil pour l'Irlande du nord où les épreuves écrites débuteront plus tard que prévu (sans dates précises pour l'instant). Et pour les oraux de musique et des langues qui n'ont pas pu se faire fin mars à cause du confinement, les profs ont décidé de mettre l'équivalent d'un 20 sur 20 à chaque élève. Comme ça, pas de jaloux.

News
essentielles
sur le
même thème