Vous l'avez (peut-être) reconnu. Alfred Enoch est de retour sur le devant de la scène avec Murder (ou How To Get Away With Murder), la toute nouvelle série de M6 produite par Shonda Rhimes. 14 ans après avoir fait ses débuts dans la saga Harry Potter, le britannique est l'une des stars du show et s'est confié sur son rôle en interview.

Aux côtés de Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint, Alfred Enoch jouait un élève de la maison Gryffondor, Dean, dans la saga Harry Potter. Quatre ans après la sortie du dernier film, c'est à la télévision qu'on le retrouve dans le rôle de Wes dans la série Murder diffusée dès 20h50 sur M6. Présent au 55ème Festival de télévision de Monte Carlo, l'acteur a évoqué son personnage, le succès de la série mais aussi la relation entre Wes et Annalise (Viola Davis).

"Wes m'a complètement fasciné"

PureBreak : Wes est le personnage central de la série. Qu'est ce qui vous attiré chez lui et vous a donné envie de participer à Murder ?

Alfred Enoch : J'ai voulu participer à la série d'abord parce qu'elle est puissante, excitante et que les personnages sont intéressants. J'ai trouvé cela très séduisant dès le début. En ce qui concerne Wes, c'est vraiment lui qui m'a complètement fasciné. Je me suis tout de suite identifié à ce qu'il ressent, dans le premier épisode, quand il arrive dans un endroit nouveau et qu'il n'est pas vraiment prêt. La plupart des gens peuvent s'identifier à ça, ce sentiment de nouveau départ. J'ai aussi aimé le fait qu'il soit présenté de manière complètement différente avec les scènes dans les bois. J'ai aimé voir ce côté différent de lui et j'aime le fait que la série montre ce genre de choses. Ca m'a semblé tout de suite très intéressant à jouer.

Wes va se rapprocher de Rebecca au fur et à mesure des épisodes. Quel regard portez-vous sur cette relation ?

L'histoire avec Rebecca est vraiment très importante dans l'évolution de Wes dans la saison 1. Comme les autres, Rebecca se donne une image et il existe autre chose chez elle qu'elle cache. C'est une chose qui attire Wes vers elle, c'est presque comme un instinct. Au début, elle le rejette bien sûr mais ça devient ensuite de plus en plus profond et ils deviennent de plus en plus dépendants l'un de l'autre. Il a besoin de l'aider, de l'innocenter. Et elle, elle accepte ce soutien même si elle ne le voulait pas au départ.

Annalise et Wes ? "Des choses vont les rapprocher"

Que pouvez-vous nous dire de la relation entre Wes et Annalise ? Peut-on y voir plus qu'une simple relation prof/élève ?

Oh oui bien sûr ! Dès le départ, il y a quelque chose entre eux même si elle est plutôt dure avec lui dans les premiers épisodes. Très vite, on voit une autre facette de leur relation car il fait une découverte sur elle. Il y a un secret qui les lie, un secret qu'elle ne veut pas qu'il dévoile et qui va les rapprocher. Entre eux, ça commence sur un terrain glissant mais des choses vont les rapprocher. Elle ne va pas pouvoir se comporter de la même façon avec lui et avec les autres étudiants. Au fil des épisodes, elle va de plus en plus prendre soin de lui que ce soit au travail, à la fac, dans sa vie personnelle.

Pourquoi est-ce que le style de Shonda Rhimes fonctionne si bien à la télévision selon vous ?

Pour Murder, c'est certainement parce que ça avance vite, c'est excitant. D'un côté, il y a un élément narratif très fort avec beaucoup de retournements de situation. De l'autre, il y a les personnages qui sont au centre de l'action et qui sont beaucoup plus compliqués qu'ils ne semblent être au départ. Même si tout va très vite, les choses qui se passent permettent de découvrir des facettes différentes des personnages et de faire tomber le masque. Le mélange de ces deux choses permet aux téléspectateurs de s'investir dans la durée.

Murder a été créé par Peter Nowalk. Quel rôle tient Shonda Rhimes dans la série ?

Shonda a surtout contribué à l'ambiance de travail, elle nous a donné un environnement accueillant. Je la remercie beaucoup pour ça. Avant de commencer, nous avons eu un dîner avec les scénaristes, les producteurs et Shonda pour apprendre à se connaître et tout de suite, on a ressenti ce sentiment d'être dans une vraie famille, la famille Shondaland. C'est très agréable de travailler dans ces conditions, de se sentir soutenu. En ce qui concerne les scénarios, je ne suis pas sûr qu'elle y participe, nous avons des scénaristes brillants. Shonda apporte son expérience et Peter Nowalk lui demande son avis. Puisque Peter a travaillé avec Shonda avant la série et fait partie de l'équipe Shondaland, elle a forcément une certaine influence sur son travail dans Murder.

Propos recueillis par Aubéry Mallet lors d'une table ronde.

Murder - Saison 1
Alfred Enoch (Murder saison 1) : d'Harry Potter à Wes, son évolution en images
Murder saison 1 : Jack Falahee gay ? Sa réponse et 3 infos sur l'interprète de Connor
Murder saison 1 : Matt McGorry (Asher) a failli ne pas jouer dans la série
Alfred Enoch (Murder) : l'ex-star d'Harry Potter "complètement fasciné" par Wes
voir toutes les news de Murder - Saison 1 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème