Extrait d'une émission britannique sur les plus gros désastres en matière de tatouages et piercings.
Bianca Hart, une jeune britannique de 19 ans, aurait pu perdre la vie à cause d'un banal piercing. Réalisés dans de mauvaises conditions, les trous effectués dans son oreille afin d'y faire passer une barre se sont infectés profondément, jusqu'à lui détruire le cartilage et une partie du pavillon. Elle a du subir une opération lourde pour traiter la plaie et devra faire appel à la chirurgie reconstructrice pour retrouver une oreille de forme correcte. Elle raconte son histoire afin d'alerter les ados sur les dangers d'un piercing mal réalisé sur un coup de tête.

1 minute pour se faire percer, 1 semaine de soin à l'hôpital...

La principale erreur commise par l'étudiante de Nottingham, qui le confesse volontiers, est d'avoir attendu trop longtemps avant de se présenter à l'hôpital, laissant l'infection s'étendre. Lorsqu'elle s'est enfin décidée à consulter, il aurait pu être trop tard : les chirurgiens qui l'ont opéré en urgence lui ont expliqué qu'il y avait un risque que l'infection ait pu progresser jusqu'au cerveau et qu'il ne s'agissait plus seulement de sauver son oreille, mais de sauver sa vie !

Bianca regrette de s'être fait percer sur un coup de tête : elle venait simplement pour accompagner une amie mais n'a pas su refuser la proposition qui lui a été faite par la tatoueuse. Presque immédiatement, la jeune fille s'est rendu compte que quelque chose n'allait pas avec son piercing. La douleur qui ne s'arrêtait pas, jusqu'à l'empêcher de dormir, puis son oreille qui change de couleur et s'infecte, les antibiotiques sans effet, le changement de bijou lui aussi inefficace...

Résultat des courses : une semaine à l'hôpital, des opérations de chirurgie lourde et le sentiment d'avoir vu la mort passer tout près. Tout ça pour un piercing réalisé sur un coup de tête. Une histoire qui confirme qu'il faut bien réfléchir avant de subir ce genre d'opération esthétique, en apparence bénigne, avec la plus grande prudence, la faire chez un professionnel et veiller tout particulièrement à l'hygiène de lieu et du tatoueur.

Découvrez d'autres histoires dans notre revue de web : Expérience sociale choquante : des parents laissent un inconnu kidnapper leur enfant sous leurs yeux / Pietro Boselli, le prof de maths le plus sexy du monde, en a marre qu'on ne le prenne pas au sérieux / Cette femme pesait 500 kilos, elle en a perdu près de 400, aujourd'hui, elle est méconnaissable !