Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

2 photos
Voir le diapo
Delphine Wespiser, aurait été favorisée lors de son élection en 2011 au titre de Miss Haut-Rhin selon des membres du comité local. Les polémiques s’accumulent pour Miss France 2012, Delphine Wespiser, pourtant élue par le jury et le public le samedi 3 décembre 2011 à Brest. Après les

Delphine Wespiser, aurait été favorisée lors de son élection en 2011 au titre de Miss Haut-Rhin selon des membres du comité local. Les polémiques s’accumulent pour Miss France 2012, Delphine Wespiser, pourtant élue par le jury et le public le samedi 3 décembre 2011 à Brest. Après les polémiques légères sur sa couleur de cheveux, c’est à nouveau son élection au titre de Miss Haut-Rhin qui est remise en cause. Alors qu’on apprenait que Miss France avait failli être écartée, un membre du jury relance le débat en indiquant que Delphine Wespiser a été élue simplement car elle « plaisait » à une représentante du comité Miss France. Les polémiques sur l’élection de Miss France 2012 sont sur Purefans News by Adobuzz.

Nouveau rebondissement dans l’élection de Delphine Wespiser. Miss France 2012 doit en effet faire face à de nombreuses rumeurs depuis son élection à Brest le 3 décembre dernier. Pas de photos coquines, cette année, c’est plutôt l’élection de la jeune femme qui est remise en cause par les membres du jury de Miss Haut-Rhin. Retour sur les faits.



Une élection remise en cause
Il y a environ une semaine, on apprenait que Delphine Wespiser, la magnifique représentante de la France, aurait pu ne jamais devenir Miss France. En effet, il semblait qu’elle n’était pas la favorite du jury pour l’élection de Miss Haut-Rhin, passage obligé pour devenir Miss Alsace et donc ensuite participer à l’élection de Miss France 2012.

Avec autant de polémiques, la chaîne locale Alsace 20 a décidé de revenir sur l’élection de Delphine Wespiser dans un reportage diffusé ce mercredi 14 décembre 2011. La chaîne apporte notamment les témoignages de deux témoins majeurs de l’élection : Francis Larger, porte-parole du comité Miss Alsace et Claudia Frittolini, Première Dauphine de Miss France 1988 et directrice du Comité d'Organisation Miss Alsace.

Delphine Wespiser favorisée ?
Après la plainte de Maud Baerenzung qui clame avoir été écartée injustement du concours, c’est donc Francis Larger qui se place en défenseur de la « victime » et donc contre Delphine Wespiser. Dans une interview donnée au site Alsace.fr, il clame : « Elle a même failli ne pas être élue miss Alsace car Claudia Frittolini n’en voulait plus. Elle est venue me voir en catimini pour m’en parler et me dire qu’elle était ingérable. Et quand elle a entendu que la représentante du comité miss France, présente à Kingersheim, la trouvait bien, elle a retourné sa veste. »

Dans une interview donnée pour Alsace 20, il ajoute : « Claudia Frittolini ne favorise personne, elle élimine ceux qui la gênent » en indiquant que la directrice du comité à voulu « nuire et tricher ». Mais plus qu’une querelle sur l’élection de Miss France 2012, les opposants à Claudia Frittolini remettent en doute ses méthodes. Dans Dernières Nouvelles d’Alsace, Francis Larger rétorque : « On ne comprenait pas pourquoi elles pleuraient : maintenant on sait que c’est Claudia Frittolini qui leur pourrissait la vie ! »

Une querelle interne ?
Si l’élection de Miss France 2012 est remise en cause, la raison est plus que simple selon Claudia Frittolini. Elle indique que c’est en fait une querelle qui l’opposerait à Francis Larger qui est la cause de toutes ses polémiques sur l’élection de Delphine Wespiser.

Elle a confié à Alsace 20 au bord des larmes : « Il est vexé parce que je ne veux pas continuer avec lui juste parce qu’il ne me laisse pas gérer l’association comme elle doit fonctionner ». Alors querelle interne ou véritable tricherie ? Pour l’instant, la réponse semble vague mais parions que l’on entendra parler encore longtemps de cette histoire.

News
essentielles
sur le
même thème