2 photos
Voir le diapo
Google Music, le service de vente en ligne de musique signé Google, vient d’ouvrir aux Etats-Unis après une expérimentation de plusieurs mois et une version beta. Le géant de la recherche sur Internet veut avec ce nouvel outil concurrencer Apple, leader mondial de la vente de musique en

Google Music, le service de vente en ligne de musique signé Google, vient d’ouvrir aux Etats-Unis après une expérimentation de plusieurs mois et une version beta. Le géant de la recherche sur Internet veut avec ce nouvel outil concurrencer Apple, leader mondial de la vente de musique en ligne, et Amazon. Le service n’est pour l’instant disponible qu’outre-Atlantique, il faudra encore attendre un peu pour le voir arriver en France, et proposera dans les semaines à venir près de 13 millions de titres. Purefans News by Adobuzz vous présente le Google Music Store.

Google revient sur le devant de la scène et tente de concurrencer un nouveau géant cette fois dans le domaine de la musique. Après avoir lancé son service de vente d’Ebook, son Google + pour concurrencer Facebook et sa tablette, la compagnie leader grâce à son moteur de recherche se lance un nouveau défi : détrôner Apple et son iTunes en lançant le Google Music Store.



Depuis le mois de mai 2011, Google testait une version, bêta accessible uniquement pour quelques privilégiés aux Etats-Unis, et la compagnie a annoncé dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 novembre 2011 l’ouverture officielle de son magasin de vente de musique en ligne pour l’instant accessible uniquement aux Etats-Unis.

Google Music Store proposera dans les prochaines semaines plus de 13 millions de titres qui seront vendus soit à l’unité soit sous forme d’albums. La bonne nouvelle, c’est que quatre des labels majeurs de la musique ont signés. EMI, Universal, Sony et de nombreux labels indépendants proposeront donc leur musique en ligne au format MP3 et à des prix tournants aux alentours de 0,69 à 1,29 dollars.

Mais Google Music ne pense pas qu’aux grandes majeures, les petits indépendants pourront également avoir leur propre page sur le réseau en payant la somme de 25 dollars. Google promet de leur reverser 70% des recettes de leurs titres.

Quand au stockage des musiques, nous pourrons soit stocker gratuitement en ligne jusqu’à 20 000 titres ou bien télécharger les titres sur notre PC ou nos téléphones Android. De plus, Google a annoncé que le Music Store serait associé à Google + pour faciliter l’échange et le partage de nos titres préférés.

Google promet à ses utilisateurs américains des exclusivités et quelques morceaux gratuits. Busta Rhymes  a notamment offert un single inédit qui sera disponible gratuitement. Des concerts des Rolling Stones et de Coldplay seront également disponibles.