2 photos
Voir le diapo
Devenu un peu malgré lui spécialiste des déclarations chocs (comme à Cannes lorsqu'il a raconté sa sympathie pour Hitler et abordé la thèse nazie), Lars Von Trier vient d'avoir une bonne idée pour ne plus dire de bêtises : ne plus donner de conférence de presse ! Simple blague ou réelle

Devenu un peu malgré lui spécialiste des déclarations chocs (comme à Cannes lorsqu'il a raconté sa sympathie pour Hitler et abordé la thèse nazie), Lars Von Trier vient d'avoir une bonne idée pour ne plus dire de bêtises : ne plus donner de conférence de presse ! Simple blague ou réelle résolution ? Retour sur l'interview du réalisateur de Melancholia sur Purefans News by Adobuzz.



Dans une interview accordée au journal Libération, Lars Von Trier est revenu sur ses propos polémiques lors du dernier festival de Cannes. A l'époque, le réalisateur venu présenter son film Melancholia expliquait "Je comprends Hitler. (...) Ce n'est pas vraiment ce qu'on pourrait appeler un brave type mais, je comprends beaucoup de lui et je sympathise un peu avec lui. Mais, bien sûr, je ne suis pas pour la Deuxième Guerre mondiale, je ne suis pas contre les juifs". Avant d'ajouter "Israel qui fait chier".

Devenu persona non grata sur le Croisette, Lars Von Trier tente aujourd'hui de s'expliquer sur son dérapage : "A Cannes, j'ai touché un vrai tabou, c'est ce qui explique les réactions violentes (…) J'ai dit des choses idiotes, et je m'en veux d'avoir blessé des gens. Mon problème, c'est que j'ai la hantise des conflits et que, donc, je ne peux pas m'empêcher d'en déclencher. En face d'une assemblée qui attend que je dise quelque chose, je le fais. Et quand je dis que je suis un nazi, je suis très choqué après que les gens me croient !".

Pour ne plus prendre le moindre risque, « LVT » propose de copier Terrence Malick et de boycotter la promo : "Je ne donnerai plus de conférence de presse, c'est fini. Maintenant, je vais faire comme Terrence Malick. Il n'y a pas de raison que lui seul ait ce privilège".

Nouvelle provocation ? Avec Lars Von Trier, impossible à dire...

Nathib

Lars Von Trier
Nymphomaniac : aux Etats-Unis, le film à la télé avant le ciné
Nymphomaniac : second extrait gentillet et cliché torride avec Shia LaBeouf
Nymphomaniac : un premier extrait soft mais sexuellement prometteur
Nymphomaniac : Lars von Trier et sa Charlotte Gainsbourg nue esquivent Cannes !
voir toutes les news de Lars Von Trier Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème