2 photos
Voir le diapo
Le Bac 2011 restera dans les annales et pourrait sonner la fin de l'examen, dans sa forme actuelle. A l'origine de tout ça, la fuite du sujet d'un exercice sur les probabilités dans l'épreuve de mathématiques du bac S. Résultat, un vent de révolte qui touche aussi bien les élèves que leurs

Le Bac 2011 restera dans les annales et pourrait sonner la fin de l'examen, dans sa forme actuelle. A l'origine de tout ça, la fuite du sujet d'un exercice sur les probabilités dans l'épreuve de mathématiques du bac S. Résultat, un vent de révolte qui touche aussi bien les élèves que leurs parents ou encore les professeurs. Dans leur ligne de mire : Luc Chatel et le système archaïque du baccalauréat à l'heure des nouvelles technologies. Diplôme accordé aux élèves atteignant la moyenne de 9 sur 20, annulation de l'exercice incriminé, procès et plaintes... Le grand n'importe quoi règne. Purefans News by Adobuzz tente d'y voir plus clair et de résumer la situation.



La fuite de l'exercice de probabilités, son annulation pure et simple décidée par Luc Chatel (ministre de l'Éducation nationale) et la décision de filer le bac S aux élèves qui ont 9/20 de moyenne est loin de faire l'unanimité.

Pour preuve, Mediapart et Europe 1 révèlent que des premières plaintes de parents et d'élèves sont en train d'être déposées. Dès aujourd'hui, une mère a ainsi saisi le Conseil d'Etat afin de déposer un recours, sans garantie de recevabilité. Et selon le site du journal Sud-Ouest, trois élèves de La Rochelle auraient eux aussi déposé un recours.

Tous contestent le choix de Luc Chatel, qui a décidé de ne pas noter le fameux exercice de probabilité de l'épreuve de maths et donc de supprimer quatre points potentiels aux candidats du Bac S.

Pourtant, le ministre estime avoir pris la meilleure décision possible, ou du moins, "la moins pénalisante pour les familles et pour les élèves" comme il l'a affirmé au micro d'Europe 1.

Pas vraiment l'avis des candidats. Principal argument ? Le fait de ne pas avoir triché et avoir consacré beaucoup de temps à l'exercice des probabilités, en délaissant un peu les autres. Du côté des autres filières, L et ES, on hurle au scandale et réclame le même traitement, à savoir l'obtention du bac dès une moyenne de 9 sur 20.

Mais au-delà de cette polémique, c'est le baccalauréat en lui-même qui se voit de plus en plus remis en cause. Ainsi, la fédération de parents d'élèves Peep affirme par exemple qu'il faudrait passer au système du "contrôle en cours de formation", le contrôle continu autrement dit.

Une vision partagée par le syndicat des chefs d'établissements. Philippe Tournier, secrétaire général du syndicat des personnels de direction de l'éducation nationale confiait par exemple sur France Inter "On voit bien que notre système est en crise, il l'était depuis longtemps, mais il est rattrapé par les nouvelles technologies".

Après avoir fait tomber certains gouvernements, Internet, les tablettes et les smartphones vaincront-ils le bac ? A suivre...

Nathib del Titulo con El Jefe (à prononcer "Jeff")

 

Justin Bieber
Justin Bieber et Hailey Baldwin en pleine dispute sur une vidéo ? Elle réagit aux rumeurs de rupture
Justin Bieber a rencontré Emmanuel et Brigitte Macron : les photos WTF qui affolent les réseaux
Justin Bieber prêt à risquer sa vie par amour dans le clip "Hold On" !
Justin Bieber dévoile la date de sortie de son nouvel album "Justice" 💿
voir toutes les news de Justin Bieber Découvrir plus d'articles