8 000 personnes sont déjà emballés par l'idée. Si le programme voit le jour, ils devront dire bye bye à la Terre.