Sasha Pieterse est victime d'un dérèglement hormonal