Niall Horan n'a pas peur du ridicule