Julien Doré : Love n'est pas un album de ruptures