Enora Malagré assume son côté grande gueule