Julian Perretta

Le Match Ou Next de Dove Cameron pour Descendants 3.
Jessica Thivenin et Thibault Kuro parents : leur fils Maylone quitte enfin l'hôpital !
Aya Nakamura vexée par la remarque de Vincent Cassel sur son nom ?
Bigflo & Oli sortent des sneakers avec Le Coq Sportif et leur marque Visionnaire
Biographie

Naissance : 13 Janvier 1989

Métier : Chanteur, Musicien

Age : 30 ans

Signe astrologique : Capricorne

Pays : Angleterre

Julian Perretta est la révélation soul de l'année 2008, c'est un auteur, compositeur, interprète.

Il se produit sur scène notamment aux côtés du célèbre producteur pop Mark Ronson (Lily Allen, Amy Winehouse). Embarqué alors pour chanter pendant trente dates européennes "Stop me" un titre à l'origine interprété par Daniel Merriweather. Mais ce qui fait vraiment décoller la carrière de Julian Perretta c'est le coup de pouce inattendu du bloggeur Perez Hilton qui s'entiche des chansons de Julian sur son Myspace.

C'est ensuite Beyoncé qui tombe sous le charme du jeune Julian Perretta et l'invite alors à faire la première partie de sa tournée en Angleterre et aux Etats-Unis. Malgré cette notoriété soudaine, Julian Perretta garde les pieds sur terre et sait qu'il doit commencer dans des petites salles pour se faire son propre public.

En attendant son tube "Wonder why" cartonne et annonce un très bel avenir rappelant alors le succès qu'avait eu Shuggie Otis dans les seventies. Avec "Stich me up", Julian Perretta témoigne d'une maturité musicale.

Julian Perretta baigne dans la musique dès son plus jeune âge. Son père écoutait Led Zeppelin, Eric Clapton ou encore Jimi Hendrix et avec lui il décortique à la guitare les classiques des Beatles. Il compose et commence à écrire dès l'age de 15 ans. Chante dans un groupe au lycée des reprises des The Strokes et The Killers.  Sa chance sera d'être repéré par Rob Harris et Matt Johnson, musiciens de Jamiroquai.

Repéré grâce à sa chanson Wonder why, il signe un contrat avec Sony en mars 2008. Le premier album de Julian Perretta, Urgently nedded, sort à l'été 2009. Dans son premier album on peut aussi découvrir des reprises telles que "Say you don't mind" de Colin Blunstone, l'ex chanteur des Zombies ou encore "If I ever feel better"  de Phoenix.

Parmi ses inspirations on peut trouver les paroliers Brandon Flowers (The Killers) ou Bernie Taupin (Elton John). Julian Perretta voue une passion à l'ère du swing et à des chanteurs comme Franck Sinatra ou Mel Tormé.

 

Actu
Top
News
Fiches
liées