YouTube : gros changements dans la monétisation, les petits vidéastes visés
YouTube : gros changements dans la monétisation, les petits vidéastes visés
Devenir riche grâce à YouTube c'est possible, mais ça vous prendra du temps. La plateforme vient en effet d'annoncer de nouvelles règles pour prétendre à la monétisation des vidéos.

Pour ce début d'année 2018, YouTube a décidé d'apporter quelques changements concernant la monétisation des vidéos. Objectifs ? Comme le dévoile la plateforme sur son site : "Protéger l'écosystème et vous assurer des revenus plus stables". En effet, les vidéastes créatifs devaient jusqu'à présent se partager la part du gâteau avec des "spammers, plagieurs (voleurs de vidéos) ou autres personnes malveillantes" puisqu'il suffisait d'avoir une chaîne dépassant les 10 000 vues pour espérer monétiser le moindre contenu, qu'il soit copyrighté ou illégal.

Nouveau système de monétisation sur YouTube

Résultat, alors que YouTube fait face à quelques difficultés avec ses annonceurs suite à différentes polémiques, la plateforme souhaite se montrer plus sérieuse sur la façon de répartir l'argent. Ainsi, à partir d'aujourd'hui, pour espérer voir son contenu être monétisé, il faudra "cumuler 4 000 heures de watchtime au cours des 12 derniers mois et posséder 1 000 abonnés". Et si ces nouvelles contraintes devraient décevoir/décourager les plus petits vidéastes, YouTube affirme qu'il s'agit pourtant de la meilleure solution : "Cela va nous permettre d'améliorer de façon significative notre capacité à identifier les créateurs qui contribuent positivement à la communauté et leur donner plus d'argent (à l'inverse des mauvais utilisateurs). Ces nouveaux standards nous aideront également à prévenir des vidéos potentiellement inappropriées qui pourraient toucher les revenus des autres".

Du côté des annonceurs, ils auront également un rôle plus important dans la distribution des publicités. Jusque-là passifs dans ce domaine, ils auront désormais un plus grand contrôle sur ce sujet et pourront investir de façon plus intelligente sur certains vidéastes via "Google Preferred".

Alors oui, ce nouveau système n'aidera pas les petits vidéastes à se démarquer (monétisation désactivée = vidéos moins mises en avant), mais YouTube le précise, cela ne changera pas leur façon de vivre : "99% des vidéastes qui seront impactés gagnaient moins de 100$ par an et 90% d'entre eux ont gagné moins de 2,5$ le mois dernier".

News
essentielles
sur le
même thème