Quelques jours à peine après son lancement sur l'AppStore d'Apple, Vine, l'application vidéo de Twitter, fait déjà polémique sur la toile. Le nouveau service qui permet à ses utilisateurs de publier des messages sous la forme de courtes vidéos en haute-définition, serait déjà envahi par du contenu porno.

Quelques jours à peine après son lancement sur l'AppStore d'Apple, Vine, l'application vidéo de Twitter, fait déjà polémique sur la toile. Le nouveau service qui permet à ses utilisateurs de publier des messages sous la forme de courtes vidéos en haute-définition, serait déjà envahi par du contenu porno.

Lancé par Twitter ce week-end sur l'AppStore, Vine est une toute nouvelle application qui permet à ses utilisateurs de publier et partager des messages personnels à la manière de tout bon réseau social. Mais contrairement à Twitter et ses célèbres 140 caractères, Vine se démarque des autres en vous proposant de réaliser et partager des vidéos de 6 secondes maximum grâce à votre smartphone.

Malheureusement, entre les clips de chats et autres messages à caractère comique et parfois (dés)informatif, se cache du contenu bien plus coquinou dont se serait passé Twitter. Vine est en effet envahi par des vidéos pornographiques en tout genre. Entre les tweets racistes et le tweet-suicide d'un rappeur américain, c'est un nouveau revers que connait Twitter ce mois-ci.

Même si 6 secondes, c'est à peine le temps qu'il faut pour débuter des préliminaires, Twitter a tenu à rassurer ses utilisateurs les plus prudes. Tout contenu jugé inapproprié sera effacé sans sommation tandis que les vidéos explicites feront l'objet d'un message d'avertissement. Mais on doute que ce soit le genre de message créatif qu'espérait partager Michael Sippey, le vice-président de Twitter, en lançant son nouveau service. Quoi que...