Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Terrace House (Netflix) : l'émission japonaise qui va vous faire changer d'avis sur la télé-réalité
Terrace House (Netflix) : l'émission japonaise qui va vous faire changer d'avis sur la télé-réalité
Si pour vous, télé-réalité rime avec engueulades, drague et candidats fiers d'afficher leur absence de culture générale, on a la solution pour vous faire changer d'avis : Terrace House ! Peu connue en France même si elle est dispo sur Netflix, cette émission de télé-réalité venue du Japon ne ressemble en rien à Secret Story ou aux Marseillais. La plateforme vient d'ailleurs de lancer Terrace House Tokyo 2019-2020 cette semaine. Une bonne raison de s'y mettre (si ce n'est pas déjà fait) !

Depuis le lancement de Loft Story en 2001 sur M6, la télé-réalité n'a jamais vraiment eu une bonne image en France. Pour beaucoup, les émissions du genre, comme Secret Story, Les Anges, Les Marseillais et on en passe, ne sont que de la "télé poubelle". Un avis simpliste, d'autant que toutes les télé-réalités ne sont pas à mettre dans le même panier.

C'est quoi Terrace House ?

Terrace House a débuté en 2014 sur la chaîne japonaise Fuji TV. Le concept est simple : trois filles et trois garçons vivent ensemble dans une maison. Chacun arrive avec un objectif (en vrai, ils sont tous célibataires et cherchent l'amour) et peut aller et venir à sa guise. Un épisode représente environ une semaine passée dans la coloc'. Après la saison Boys x Girls Next Door, Netflix s'est emparée du concept pour le proposer à l'internationale : Fuji TV diffuse toujours les épisodes, qui sont aussi disponibles sur la plateforme. Actuellement, Terrace House compte quatre saisons complètes, dont trois sont disponibles sur Netflix : Boys & Girls in the City, Aloha State et Opening New Doors. La première partie de Terrace House Tokyo est disponible depuis le 10 septembre.

La télé-réalité, mais autrement

Plusieurs aspects font que Terrace House n'est pas une télé-réalité comme on l'entend chez nous. D'abord, les candidats ne sont pas enfermés. Une maison est mise à leur disposition ainsi que des véhicules, mais ils peuvent sortir comme bon leur semble. Les candidats poursuivent leurs activités normales (certains travaillent, d'autres vont en cours) et on peut les suivre dans la maison mais aussi lors de leurs sorties. Ils ont également accès à la télévision et à Internet et regardent même parfois des épisodes de l'émission.

Ici, pas non plus d'élimination : chacun est libre de quitter Terrace House quand il le souhaite. S'il considère qu'il a atteint son objectif (professionnel ou amoureux), le candidat annonce son départ et est remplacé par un nouvel arrivant.

Sans parler du fait que la culture japonaise est loin (trèèèèèèèèèèès loin) de la nôtre : les engueulades se font dans le plus grand calme, les candidats sont d'une timidité parfois maladive en matière d'amour et être célibataire et avoir plus de 28 ans est un crime (enfin pas vraiment, mais vous voyez ce qu'on veut dire !).

Des candidats, mais pas que

Mais dans Terrace House, il n'y a pas que les candidats ! En parallèle des scènes tournées, six commentateurs (encore 3 femmes et 3 hommes) dissèquent les attitudes des candidats avec plus ou moins de mauvaise foi. Parmi ce panel de commentateurs, on retrouve la petite jeune timide (qui est d'ailleurs une ancienne candidate de l'émission) ou bien la langue de p***. Ils apportent un peu de piquant et permettent de décortiquer les attitudes de chacun et de nous faire parfois changer d'avis sur un candidat. On en vient d'ailleurs assez souvent à penser exactement la même chose qu'eux.

Attention cependant, on ne peut pas regarder Terrace House à moitié : les épisodes ne sont disponibles qu'en japonais sous-titré français. Allez courage, ça vaut le coup on vous le promet !

La vidéo-annonce de Terrace House : Aloha State
Netflix
Netflix songerait vraiment à mettre fin au partage de compte
Atypical saison 3 : nouveau départ pour Sam, Casey, Elsa et Doug dans la première bande-annonce
Plan coeur : y aura-t-il une saison 3 ? La créatrice nous répond
Chloé Jouannet (Banlieusards) : "Mon plus gros stress était qu'on me traite différemment" (Itw)
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème