Ce mardi 6 novembre 2012, PSY était à Paris pour une grande conférence de presse. Après son flash-mob en mode Gangnam Style au Trocadéro, l'artiste coréen qui a fait le buzz a répondu aux questions des journalistes et bien sûr, PurefansNews ne pouvait pas manquer ça ! Retour sur l'événement.

Ce mardi 6 novembre 2012, PSY était à Paris pour une grande conférence de presse. Après son flash-mob géant en mode Gangnam Style au Trocadéro, l'artiste coréen qui a fait le buzz a répondu aux questions des journalistes et bien sûr, PurefansNews ne pouvait pas manquer ça ! Retour sur l'événement.

Gangnam Style, un retour aux sources
Depuis août, le clip de Gangnam Style fait un carton planétaire et a propulsé PSY sur le devant la scène internationale. Mais pour le chanteur, ce n'était pas le début de l'aventure ! Cela fait déjà 12 ans qu'il est connu en Corée du Sud et Gangnam Style est le premier single de son 6ème album. Ayant commencé avec des clips rigolos et s'étant "un peu trop pris au sérieux", PSY décide alors de se lâcher et de revenir à ses premiers amours. Pari réussi !

Du ridicule au possible
PSY l'avoue, il ne s'est pas pris au sérieux pour le clip de Gangnam Style. Il explique même : "J'ai fait de mon mieux pour être le plus ridicule possible". Et c'est en tournant des scènes au fur et à mesure que l'envie lui vient que PSY monte la vidéo qui va le rendre célèbre. Il raconte d'ailleurs que la scène tournée sur les toilettes n'était d'abord pas prévue : "J'ai dû me rendre aux toilettes pour mes besoins personnelles et je me suis dit 'Si on me filmait là, ce serait vraiment ridicule'. Donc on l'a fait !".

Un succès grâce au public
Quand il met son clip en ligne le 15 juillet 2012, PSY ne pense pas toucher le public international. Il se souvient d'ailleurs de l'engouement qu'il a put découvrir d'abord grâce aux commentaires sur son clip. "Beaucoup étaient en anglais, puis en français et d'autres langues que je ne pouvais pas lire". C'est ensuite grâce à Twitter et à certaines stars de la chanson que le phénomène PSY né.

Mais PSY ne se prend pas la tête et ne s'attribut pas le succès qu'il a pourtant obtenu avec son titre : "Ce titre est un phénomène. Le phénomène, il n'est pas de moi. C'est grâce aux gens qui se sont connectés sur Twitter. C'est eux qui ont fait ce succès" explique-t-il. Pas de melon chez PSY !

Un musicien avant tout
Mais si PSY adore faire le rigolo devant la caméra, il n'est pas pour le moins un artiste accompli. Son rêve de gloire, il le découvre très tôt. Il explique : "J'étais très attiré par la foule, je ressentais une sorte d'énergie". Il part ensuite aux Etats-Unis pour étudier et y découvrir le hip-hop. De retour en Corée du Sud, il décide de devenir compositeur. Mais après quelques années de galère, il décide de "se vendre les chansons à (lui) même". Dans son répertoire, on ne retrouve donc pas seulement des chansons LOL comme Gangnam Style !

Un album international pour 2013
Et la bonne nouvelle, c'est que l'on va bientôt pouvoir en découvrir un peu plus sur PSY et ses morceaux. Après le succès de Gangnam Style, l'artiste sortira en février ou mars prochain un album vendu à l'international qui contiendra des chansons en coréen et en anglais. Une manière de faire découvrir son univers. Et il n'est pas impossible d'y retrouver quelques collaborations ! Mais PSY n'en dira pas plus.

Une ouverture pour les artistes coréens
Fier de présenter la K-Pop, PSY est conscient que son succès pourrait ouvrir la porte aux autres artistes coréens. Mais selon lui, il ne possède pas encore LA recette miracle du succès. Il explique : "Ce succès est grâce aux gens. Si j'arrive à renouveler l'opération une seconde fois, à ce moment-là, je saurais comment faire et je pourrais aider les autres artistes coréens". Mais PSY laisse aussi entendre que la K-Pop a de gros progrès à faire. Selon lui, les groupes veulent trop s'américaniser et paraître américains ou européens. La leçon à retenir pour les groupes en mal de célébrité ? Rester soi-même ! Espérons qu'ils retiennent le conseil de PSY ! (Propos recueillis par Aubéry Mallet)

Psy
PSY et Snoop Dogg : Hangover, le clip à consommer sans modération
Psy : Gangnam Style franchit la barre des 2 milliards de vues sur YouTube
Psy : des policiers Gangnam Style en Corée du Sud
Psy : accueil de star sur le tournage d'une pub à Hong Kong
voir toutes les news de Psy Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème