PRIME : zoom sur le rappeur qui a rempli l'Olympia sans album ni maison de disques !
PRIME : zoom sur le rappeur qui a rempli l'Olympia sans album ni maison de disques !
"Quand on veut, on peut", cette expression représente bien le parcours de PRIME, le phénomène du moment. Vous ne le connaissez pas encore ? Cet ancien sportif s'est lancé sur YouTube et très récemment dans le rap, mais il a surtout réussi à remplir l'Olympia sans album ni maison de disques ! PRBK vous en dit plus sur l'artiste de 26 ans qui n'a jamais rien lâché.

"Ma vie, c'était High school musical version foot"

Il y a encore quelques années, PRIME était inconnu. Aujourd'hui, difficile de ne pas entendre parler de lui. Son ascension est assez impressionnante. Mais comment tout a commencé ? Qui est-il vraiment ? Amine Mekri, de son vrai nom, n'était pas prédit à une carrière de YouTubeur et de rappeur, mais à une carrière de sportif professionnel. C'est à 14 ans que PRIME rejoint le club de football américain de La Courneuve, commune où il a grandi. Trois ans plus tard, il part vivre au Canada pour jouer dans l'équipe des Filons de Thetford Mines.

Une belle opportunité qui a commencé avec quelques galères : "Je n'avais nulle part où dormir. J'ai squatté la cuisine du coach pendant des semaines", explique-t-il au Parisien. Heureusement, tout s'est arrangé par la suite : "Je suis devenu une célébrité locale. Ma vie, c'était High school musical version foot." Il a même été promu à la NFL (National Football League). Sauf que tout bascule lorsque PRIME se fait une rupture du ligament croisé au genou. Il ne peut alors plus jouer et n'a pas d'autres choix que de rentrer à la Courneuve.

De YouTube au rap game

Pour oublier cette blessure, qui a mis fin à sa carrière de footballeur américain, l'ancien sportif se lance sur YouTube, où il publie des vidéos de lui en train de commenter des matchs sur FIFA : il poste sa première vidéo de gameplay en 2013. PrimeTimeFUT évolue ensuite en partageant des Vlogs, de ses voyages notamment, et des séquences assez drôles : "Il était en béquilles, il m'a dit : 'Je vais percer sur YouTube'", raconte son frère Ahmed au Parisien. Eh bien, pari réussi ! Pour preuve, le YouTubeur compte aujourd'hui 1,52 million d'abonnés sur sa chaîne.

PRIME teste le lancé de hâche sur YouTube

Désormais, c'est dans la musique qu'il est en train de percer. Mais pourquoi avoir décidé subitement de se mettre au rap ? "J'utilisais des musiques pour faire mes vidéos et je devais reverser des droits d'auteur. Ça m'a saoulé. Je me suis dit que j'allais faire ma propre musique pour ne pas payer", confie PRIME. Il devient alors un artiste indépendant en créant sa société, Prime Corp Productions, avec son pote, Rico, avec qui il a aussi une marque de vêtements. Sur sa chaîne YouTube, on peut retrouver les clips de ses morceaux "Hiwigo", "Tout donner" et "Speedboat".

PRIME - "Hiwigo"
PRIME - "Tout donner"
PRIME - "Speedboat"

Objectif Olympia

Et comme l'artiste de 26 ans ne s'arrête jamais, il s'est lancé un objectif de folie le mois dernier : remplir l'Olympia, sans album et sans maison de disques, le 7 septembre 2019. Il a alors demandé à ses abonnés de se mobiliser et son ambition a payé puisque son concert était affiché complet, comme son show au Bataclan en 2017. Il aura fallu seulement trois semaines à PRIME pour accomplir ce challenge, un truc de fou, non ? 2 800 personnes étaient présentes pour voir le rappeur sur scène pendant une heure et demi : "C'était bien. On a défait l'Olympia. J'ai vaincu. J'ai ressenti de l'apaisement, de la fierté", a-t-il confié au Parisien après son show explosif.

En bref, on n'a pas fini d'entendre parler d'Amine Mekri. Un bel avenir attend le phénomène rap, qui est d'ailleurs de plus en plus demandé : il était notamment invité sur le plateau de Clique, présentée par Mouloud Achour, sur Canal+.

News
essentielles
sur le
même thème