Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Nilusi (Je suis une célébrité ) éliminée et marquée : "J'en ai fait des cauchemars pendant 3 jours"
Nilusi (Je suis une célébrité ) éliminée et marquée : "J'en ai fait des cauchemars pendant 3 jours"
Après Julien Lepers, Frédéric Longbois, Alexandra Rosenfeld, Sloane et Brahim Asloum la semaine dernière, c'est au tour de Nilusi de se faire éliminer de "Je suis une célébrité... Sortez-moi de là !" ce mardi 13 août 2019, aux portes de la finale. L'ancienne chanteuse des Kids United est revenue sur son aventure et ses projets en interview pour Purebreak.

Purebreak : Ça te fait quoi d'être éliminée à cette étape de l'aventure, aux portes de la finale ?

Nilusi : Ça ne m'a pas vraiment surprise parce que je m'attendais à ce qui allait se passer, au choix qui allait être fait et surtout à l'ordre. Je m'y attendais un peu mais c'est vrai que j'ai été un peu frustrée parce que, à cette étape là de l'aventure, j'aurais vraiment aimé continuer et aller jusqu'en finale.

C'était quoi le plus difficile pour toi sur le tournage ?

Je pense que le plus difficile était d'être loin de mes proches et loin de mes projets. Je venais tout juste de sortir mon premier single et de construire mon label quand je suis partie en Afrique du Sud. Je pense que c'est l'absence d'information, ne pas savoir ce qui se passait pour mes projets et être loin de mes proches.

"J'ai perdu 9 kilos"

Et la nourriture ?

C'est vrai que ça a été très très dur, on a tous perdu du poids. Moi j'ai perdu 9 kilos en revenant. On a eu faim et c'était difficile à gérer, surtout qu'on a mangé un peu trop au début, je pense qu'on n'a pas bien rationné notre nourriture. Donc c'était un petit peu compliqué vers la fin mais ce n'était pas forcément la plus grande peur que j'avais.

Une rumeur selon laquelle des stars auraient menacé d'abandonner si la prod ne leur donnait pas assez de nourriture circule, c'est vrai ?

Franchement, je ne sais pas vraiment. Je sais en tout cas qu'on a un peu galéré effectivement pour manger mais sinon, non, y'a pas eu de soucis avec la prod. C'est juste qu'on approvisionnait d'une certaine manière, parfois on perdait les épreuves et on avait juste faim en fait. Dans ce genre de contexte, on perdait un peu le contrôle de nous mêmes.

Certains ont fait des malaises, comme Capucine, pas toi ?

Non, je n'ai pas fait de malaise mais, vers la fin de l'émission, je me sentais très très frêle et très fragile. On sentait que lorsqu'on faisait juste un pas, notre corps était vraiment lourd. On perdait beaucoup de recul : un jour, il y avait un serpent sur le camp et, au lieu de prévenir la prod et de s'inquiéter, on le fixait tous ensemble et on se disait qu'il était magnifique. On a complètement perdu le sens des réalités, on était un peu perdu.

"J'en ai fait des cauchemars pendant 3 jours"

Quelles épreuves étaient les plus difficiles pour toi ?

Les épreuves les plus dures pour moi étaient celles où on devait allier mental et physique. Par exemple, celles où il fallait manger des insectes ou toutes sortes de choses étranges, c'était vraiment compliqué. Le soir après la première épreuve où il fallait que je mange une blatte, ça m'a un peu marqué et j'en ai fait des cauchemars pendant 3 jours (rires).

Tu as dévoilé la blessure que les termites ont laissé sur ton bras, c'est impressionnant !

En fait, je n'avais pas spécialement peur de mettre mon bras dans cette boite. C'est juste que, dès que ça me commençait à piquer, j'ai réalisé que ça allait être plus compliqué que prévu. Si ça avait été n'importe quelle autre bête, ça ne m'aurait pas spécialement gêné mais là ça m'a piqué et les termites étaient littéralement en train de me manger. Donc c'était compliqué mais bon, au final on a quand même réussi à gagner un petit peu.

Il y avait un médecin sur place ?

Oui, il y avait un médecin sur place. Il a pu désinfecter la blessure.

"Je me demandais si, au final, on allait réussir à s'entendre"

Tu es la plus jeune de l'aventure, comment tu appréhendais de te retrouver avec les autres stars ?

C'est vrai que c'est une question que je me posais, je me demandais si, au final, on allait réussir à s'intégrer vraiment et à s'entendre, surtout par rapport aux différences d'âge, que ce soit avec Sloane, ou moi, la plus jeune. Au final ça s'est super bien passé parce que dans ce genre de contexte, on est obligé de s'attacher à l'un et l'autre et on était constamment ensemble, on ne faisait que parler sur nos vies. On s'est vraiment attaché à chacun et y a pas vraiment eu de soucis. C'est vrai que c'était une de mes appréhensions.

Tu connaissais déjà certains candidats ?

J'avais déjà fait Fort Boyard avec Gérard Vives. Ça a toujours été quelqu'un que j'ai toujours admiré, j'aime vraiment Gérard, et du coup, j'étais très très heureuse de voir qu'il était dans le casting et que j'allais faire l'émission avec lui. Ca m'a vraiment rassurée.

De qui tu t'es le plus rapprochée ?

Je me suis vraiment rapprochée de Frédérick Bousquet, qui est absolument génial, c'était une merveilleuse découverte. Humainement, c'est quelqu'un d'incroyable.

Selon toi, qui mérite le plus de gagner l'émission ?

C'est assez compliqué comme question parce que tout le monde mérite vraiment de gagner l'émission, surtout à ce stade là de l'aventure. Tout le monde a souffert de la même manière, tout le monde a gagné de la même manière. Je ne sais vraiment pas. Pour moi, tout le monde mérite de gagner.

Tu as récolté 18 000 euros pour l'Unicef. Quel rapport tu entretiens avec cette association ?

Ça fait 4 ans que je travaille avec l'Unicef, je suis constamment avec eux, notamment avec les Kids United. On a fait beaucoup de voyages humanitaires avec eux et c'est aussi grâce à eux au final que j'ai pu apprendre beaucoup de choses humainement et voir ce qu'il se passe vraiment sur le terrain. Je suis allée au Liban, au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Maroc, on a pu aller à la rencontre d'enfants pour prendre connaissance de leur quotidien, les aider un peu et les apaiser au mieux. C'est une association qui m'a touchée et que j'aimerais aider le plus longtemps possible par rapport à leur action.

"J'ai eu ma dose d'aventure !"

C'est surprenant de te voir dans ce genre d'émission, pourquoi avoir accepté de participer ?

C'est vrai que c'est assez surprenant, même pour moi. Quand on me l'a proposé, j'ai énormément réfléchi parce que ce n'est pas spécialement là où on m'attend. Personnellement, je suis constamment en recherche de moi-même, j'aime beaucoup me découvrir et sortir un peu de mes zones de confort. Cette émission me le permettait complètement. Surtout que, à côté, c'était en faveur d'une association. C'était pour moi l'occasion d'allier ce côté humanitaire qui me tenait à coeur et le côté plus personnel de dépassement de soi. Au final, je suis vraiment super contente. Avant de partir, j'étais complètement déboussolée et je me demandais vraiment si j'allais y arriver. Aujourd'hui, je suis vraiment très fière et je ne regrette absolument pas.

Tu serais prête pour participer à Koh Lanta ?

Franchement, non ! (rires) Je pense que j'ai eu ma dose d'aventure avec cette émission donc je ne pense pas que je retournerai dans une émission d'aventure d'ici là. A quelle autre émission aimerais-tu participer ? Les émissions auxquelles je pourrais participer aujourd'hui, ce sont celles où je pourrais mettre en avant mon album, mes singles et tous mes projets musicaux.

Tu en es où là ?

Depuis mon départ des Kids United, j'ai créé mon label qui s'appelle Gleam Records, je m'auto-produis dans ce label et je suis en train de travailler sur mon album. J'ai sorti 3 singles qui sont d'ailleurs un tri-clip (les 3 clips se suivent et racontent une histoire). J'ai sorti mon tout dernier single il y a une semaine qui s'appelle "Droit vers demain".

L'album est prévu pour quand ?

Je suis justement en train de travailler sur l'album, il serait normalement pour l'année prochaine. Mais ça se passe super bien, je suis vraiment très heureuse et j'ai très très hâte de pouvoir présenter mon univers au public.

On aura le droit à quelques featurings ?

Alors oui ! On est en train de bosser sur ça avec mon équipe, on est en train de chercher des collaborations. On en a déjà trouvé quelques-unes plutôt sympa qui devraient bientôt sortir. J'ai vraiment hâte de présenter tout ça.

Un retour dans les Kids United possible ?

Tu as gardé contact avec les Kids United ?

Oui, je leur parle souvent, on a notre petit groupe Whatsapp et on s'envoie des messages très souvent. Vivre trois ans constamment ensemble, c'est quelque chose qu'on ne peut pas vraiment nous enlever.

Un retour dans le groupe serait-il possible ?

Non, je ne pense pas parce que ça a été tellement trois années marquantes, intenses et incroyables que je ne voudrais pas toucher à ce souvenir là pour l'instant. Là, pour l'instant, j'ai vraiment envie de continuer dans ma carrière solo que je commence. J'aimerais vraiment construire ça et puis ensuite, qui sait ce qui arrivera.

Propos recueillis par Marion Poulle. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

News
essentielles
sur le
même thème