Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Après les deux saisons de The Haunting et la fascinante Midnight Mass (Sermons de minuit en français), Mike Flanagan est de retour à temps pour Halloween sur Netflix. Ce vendredi 7 octobre, le producteur et scénariste dévoile sa nouvelle série, The Midnight Club, adaptée d'un roman de Christopher Pike. Un show qui mise moins sur l'horreur et qui est centré sur un groupe d'ados. On mate ou on zappe ? PRBK a vu les 10 épisodes et voici notre avis sans spoiler.

Chaque semaine, Netflix dévoile son lot de nouveautés. Et plus on s'approche de Halloween plus la plateforme accélère sur les contenus qui nous font frissonner. En attendant Le cabinet des curiosités de Guillermo Del Toro, le maître de l'horreur de la plateforme dévoile une nouvelle série... qui ne devrait pas vous effrayer tant que ça.

Les infos

Créée par Mike Flanagan et Leah Fong.
Avec Iman Benson, Adia, Igby Rigney, Ruth Codd, Aya Furukawa, Heather Langenkamp, Zach Gilford et Samantha Sloyan.
Format : 10 épisodes entre 50 minutes et 1h.
Dispo sur Netflix en intégralité.

Le pitch

La vie souriait à la jeune Ilonka jusqu'à ce qu'un diagnostic ne change sa destinée. Malade en phase terminale, elle décide de quitter son domicile pour s'installer à Brightcliffe, un hospice pour ados. Elle y rencontre six autres jeunes condamnés qui forment le "Midnight Club" : chaque jour à minuit, ils se rassemblent pour se raconter des histoires effrayantes. Ils ont aussi fait un pacte : le premier qui meurt doit contacter les autres depuis l'au-delà.

Les personnages de Midnight Club
Les personnages de Midnight Club

Notre avis sur The Midnight Club

Depuis le début de sa carrière en 2000, Mike Flanagan nous fait trembler. Que ce soit au cinéma (avec Pas un bruit ou Ouija : Les Origines) ou en série, le réalisateur et scénariste nous a provoqué de nombreux cauchemars et sait jouer à merveille avec nos peurs. Il l'a aussi prouvé sur Netflix avec The Haunting of Hill House puis The Haunting of Bly Manor, suivie l'an dernier de Sermons de minuit. Moins horreur et plus spirituelle, cette dernière était tout de même une grande réussite. Autant dire qu'on attendait donc avec impatience sa nouvelle création, The Midnight Club.

Malheureusement, on a été un peu déçu devant les épisodes pour une raison très simple : bien que décrite comme une série d'horreur, elle est loin du niveau des séries précédentes et ne contient que quelques jump-scare parsemés ici et là au fil des épisodes. Si elle mise moins sur ce côté horreur et nous perd parfois un peu en chemin par moment, The Midnight Club a tout de même des choses intéressantes à raconter sur notre rapport avec la mort et notre volonté de survie à toute épreuve.

Encore une fois, Mike Flanagan mise sur un manoir troublant pour baser son action. Cette fois, il sert d'hospice à un groupe d'adolescents sur le point de mourir. Le casting est convaincant et il est agréable de découvrir de nouvelles têtes, le créateur aimant recaser ses acteurs fétiches dans ses séries. C'est encore le cas ici avec Zach Gilford et Samantha Sloyan (vus tous les deux dans des rôles importants dans Sermons de minuit) et avec d'autres guests mais ces acteurs ne prennent pas le dessus sur les jeunes du casting.

Malgré des lenteurs par moment et certaines sous intrigues pas toujours passionnantes, The Midnight Club tient grâce à cette alchimie entre les ados de la série et grâce aussi aux histoires effrayantes qui dénotent et apportent un vrai ton plus horrifique et flippant.

Notre avis sur The Midnight Club
Notre avis sur The Midnight Club

Même si elle ne nous a pas autant impressionné que The Haunting ou Midnight Mass, The Midnight Club n'est tout de même pas un énorme flop. A la manière de Sermons de minuit qui interrogeait sur la religion, The Midnight Club est une série centrée sur la mort et sur l'acceptation de notre propre fin, plutôt qu'une série d'horreur. Ce n'est peut-être pas ce à quoi on s'attendait mais la déception est finalement vite passée.

Netflix
"Le meilleur film de loups-garous de tous les temps" : ce film norvégien crée la surprise et fait un vrai carton sur Netflix
Harry et Meghan bientôt acteurs ? Leur nouveau projet fou avec Netflix que la famille royale va détester
Lockwood & Co : avez-vous reconnu cet acteur ? C'est le frère d'une énorme star
La Petite Fille sous la neige : la vraie histoire (bien différente) qui a inspiré la série de Netflix
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles