Sans Nadine Morano, la vie politique française serait un long fleuve tranquille. L'ex-ministre s'est une nouvelle fois lâchée sur Twitter, son terrain de jeu préféré. Quand elle ne joue pas les fashionistas-clasheuses, critiquant la cravate de François Hollande, ou qu'elle ne pousse pas un coup de gueule contre sa mari

Sans Nadine Morano, la vie politique française serait un long fleuve trop tranquille. L'ex-ministre s'est une nouvelle fois lâchée sur Twitter, son terrain de jeu préféré. Quand elle ne joue pas les fashionistas-clasheuses, critiquant la cravate de François Hollande, ou qu'elle ne pousse pas un coup de gueule contre sa marionnette des Guignols, Nadine s'acharne sur les "gauchistes" avant d'effacer ses tweets.

Twitter : le bureau des plaintes de Nadine
Ce n'est pas nouveau, les politiques adorent se clasher à coup de joutes verbales sur Twitter. Le débat sur le mariage pour tous n'aura qu'accentué cette tendance. Twitter pour certains, comme Nadine Morano, s'apparente au bureau des plaintes. Elle y critique la cravate de François Hollande, elle se rebelle contre sa marionnette des Guignols de l'Info. Mais ce qu'elle préfère par dessus tout c'est vanner les "gauchistes".

Twitter : un nid de "gauchistes sectaires"
Sur son compte officiel, ce lundi soir, l'ex-ministre de Sarkozy, en a appelé à "libérer Twitter", infesté de "gauchistes sectaires et grossiers". "Ca fait froid dans le dos pour la démocratie" finit-elle par lancer avant de poster un deuxième tweet énervé : "Énervés, ils sortent par dizaines...et hopbloqués. On ne tutoie pas, on injurie pas. Une règle, le respect malgré la divergence d'idées".

Ses tweets anti-gauchistes effacés
Comme le révèle Le Lab, Nadine a effacé ces deux tweets quelques heures après les avoir publiés. Ils étaient pourtant largement retweetés.