Mennel (The Voice 7) coupée au montage après le bad buzz ? TF1 réagit
Mennel (The Voice 7) coupée au montage après le bad buzz ? TF1 réagit
Si elle a su séduire les téléspectateurs et les coachs lors des auditions à l'aveugle de The Voice 7 ce samedi 3 février 2018, Mennel Ibtissem n'a séduit personne avec ses messages sur l'attentat de Nice et l'assassinat du Père Hamel postés sur ses réseaux sociaux il y a deux ans. Bien au contraire... Face à la polémique, TF1 s'est exprimé quant au futur de la chanteuse dans le télé-crochet.

Alors que les auditions à l'aveugle continuent dans The Voice 7, Mennel Ibtissem a su séduire les coachs ce samedi 3 février 2018 avec une reprise de Hallelujah de Léonard Cohen. Mais quelques heures après sa prestation, des messages qu'elle a posté il y a plusieurs années sont réapparus sur les réseaux sociaux.

Des messages polémiques

Dans celle-ci, la chanteuse originaire de Besançon revient sur l'attentat de Nice ou encore l'assassinat du Père Hamel : "C'est bon c'est devenu une routine, un attentat par semaine !", écrivait-elle, ou encore "Toujours pour rester fidèle, le "terroriste" prend avec lui ses papiers d'identité. C'est vrai que quand on prépare un sale coup on n'oublie surtout pas de prendre ses papiers !! #prenezNousPourDesCons". Elle ajoutait même "Les vrais terroristes, c'est notre gouvernement".

Elle s'explique

De quoi susciter une réelle polémique. Alors que de nombreux internautes et associations ont demandé sa disqualification du télé-crochet, elle a réagi dans plusieurs messages postés sur Instagram. Elle explique tout d'abord que ces messages étaient à caractère privé : "Depuis quelques jours, des messages que j'avais postés en 2016 sur mon Facebook privé sont ressortis. Ces messages étaient l'expression d'une peur que je partageais seulement, à cette époque, avec mes amis sur ce réseau."

"Je regrette profondément"

Face à l'ampleur du scandale, elle s'excuse ensuite : "Je regrette profondément ces messages. Le soir des attentats de Nice, j'étais sur la promenade des anglais et j'étais choquée, bouleversée, et ne comprenais pas pourquoi cet attentat n'avait pas pu être empêché par les autorités."

Aujourd'hui, elle dit avoir grandi : "Deux ans après, j'ai mûri et je mesure le manque de réflexion de ces messages. Je comprends que ces messages choquent et je m'en excuse", avant de préciser : "Je condamne bien évidemment avec la plus grande fermeté le terrorisme. C'était la raison de ma colère. Comment imaginer défendre l'indéfendable ! Je prône un message d'amour, de paix et de tolérance."

TF1 réagit

Ces propos vont-ils lui coûter sa place dans The Voice ? Contactée par Télé Loisirs, TF1 a réagi. "Nous avons découvert les messages dimanche, comme le grand public. Nous avons alors voulu étudier la situation intelligemment et ne pas prendre de décisions précipitées sans avoir tous les éléments".

La société de production ITV Studios France a confié à l'AFP avoir organisé une réunion de crise avec elle : "Nous nous sommes expliqués de vive voix avec Mennel. Elle a exprimé ses regrets profonds et présenté des excuses. Nous sommes en train d'étudier cette situation complexe et sensible qui nécessite un temps de réflexion". Sera-t-elle coupée au montage ? Affaire à suivre !

The Voice
The Voice 2021 : les Cross Battles annoncés, comment marche cette nouvelle étape ?
The Voice 2021 : pourquoi y a-t-il du public durant les battles en plein confinement ?
The Voice 2021 : choix des chansons, co-coachs, tenues... Le producteur raconte les coulisses (itw)
Otta (The Voice 2021) : Vianney, son parcours, Cold Hearted... Il se confie en interview
voir toutes les news de The Voice Découvrir plus d'articles