Marina Joyce : Le buzz autour de son faux kidnapping ? "Ça a aidé ma chaîne"
Encore inconnue pour certains il y a deux jours, Marina Joyce est aujourd'hui sur toutes les lèvres. Cette youtubeuse anglaise de 19 ans s'est retrouvée au coeur d'un buzz énorme. Alors qu'elle était absente des réseaux sociaux du 22 au 25 juillet 2016, ses fans ont cru qu'elle s'était fait kidnapper par un ex petit-ami ou par ISIS (Islamic State of Iraq and Syria).

Si ses abonnés ont cru ça, c'est à cause de nombreux détails inquiétants relevés dans ses dernières vidéos. Même la youtubeuse française Horia, sceptique, reconnaissait qu'il y avait des détails troublants.

Pourtant, après que la police ait rassuré les internautes, Marina Joyce réapparaissait sur Twitter : "C'est vraiment adorable de votre part, mais je vais bien, vraiment. Je vous aime tous énormément." Mais cela ne semble pas suffisant pour convaincre : elle a ensuite fait un live sur YouKnow, suivi par plus de 46 000 personnes ! Dans celui-ci, elle revient sur les détails relevés par les internautes.

Elle lève le mystère sur les détails troublants

En ce qui concerne l'arme présente sur l'une de ses vidéos, il s'agissait d'un fusil à air comprimé appartenant à sa mère ou à son frère. La main que les internautes ont pris pour celle du potentiel ravisseur était en réalité de sa mère, qui l'a aidée à faire la vidéo.

D'ailleurs, cette dernière est intervenue dans un nouveau live, pour expliquer les bleus que sa fille a sur elle. Ces hématomes proviennent d'une simple chute, Marina ayant tendance à marquer assez facilement, tout comme elle. Quant aux "help me" que les internautes ont cru entendre, il s'agirait en réalité de sa mère lui conseillant "stand like me". Elle avoue avoir du mal à comprendre ce qu'il s'est passé : "Personne n'aurait dû appeler la police".

"Ils ont tellement aidé ma chaîne"

Dans une interview accordée au Sun, la jeune femme répète : "Je vais bien. Il n'y a pas de terroristes d'ISIS ici". "Je me suis réveillée un matin et le hashtag #SaveMarinaJoyce était partout. C'est incroyable que ce les gens ont fait. Ils ont tellement aidé ma chaîne. Je sais maintenant que si jamais je suis réellement en danger ou si j'ai des problèmes, mes abonnés seront là pour moi".

Un buzz bénéfique pour la jeune femme qui est passée de 700 000 à 1,3 million abonnés sur sa chaine YouTube, en moins de 24 heures. "Ma chaîne YouTube est importante pour moi et après ça, j'ai eu plein de nouveaux abonnés, ce qui est très bien". Même après ces déclarations, certains continuent à croire qu'elle est en danger...