Marimar Quiroa : atteinte d'une tumeur au visage, elle donne une vrai leçon sur YouTube
Avoir confiance en soi et s'accepter tel qu'on est. Voilà le message que fait passer Marimar Quiroa, jeune youtubeuse californienne de 21 ans, atteinte d'une tumeur au visage. Via sa chaîne YouTube et ses tutos beauté, elle donne une vraie leçon de vie !

Sourd, Lucas Wild veut "casser les clichés". Et pour le faire, ce jeune homme a choisi une des plate-formes les plus utilisées aujourd'hui : YouTube. C'est aussi le choix de Marimar Quiroa, jeune femme de 21 ans, habitant en Californie.

Atteinte d'une tumeur du visage (un hygroma kystique) depuis sa naissance, elle a décidé de lancer sa chaîne YouTube intitulée MakeupArtistGorda66. Sur celle-ci, elle dévoile des tutos maquillage, beauté et mode, dans laquelle elle communique par le langage des signes, étant incapable de parler.

Une leçon de confiance

Via ses vidéos, Marimar donne une vraie leçon de confiance, incitant les jeunes filles à avoir confiance en elle et à s'accepter telles qu'elles sont. "Pour moi, la beauté c'est l'acceptation de soi et ignorer ce que les autres disent de vous.", explique-t-elle dans une interview accordée à Daily Mail.

"Quand j'étais plus jeune, je voulais parler à mon reflet dans le miroir, je voulais me dire à moi-même que j'étais belle. Je voulais m'encourager et lister toutes les choses qui étaient bien chez moi et j'ai pris confiance en moi au fil des années." Et c'est une véritable victoire pour elle puisque, aujourd'hui, elle compte plus de 115 000 abonnés ! Parmi ses plus grandes fans, sa grande soeur, Airam de 24 ans et sa mère Maria qui la supportent dans tous ses projets.

"Il n'y a rien que je ne puisse pas faire"

Si elle reçoit de nombreux compliments, elle est aussi la cible de critiques. "J'ai rencontré des gens négatifs sur YouTube et dans ma vie quotidienne. Ils me disent que je ressemble à un monstre, que ma bouche est horrible... [...] Soit je leur dit d'arrêter, soit je les ignore, tout simplement. Mais si les gens me fixent, je les fixe en retour et refuse de lever le regard avant qu'ils n'arrêtent."

Et ce ne sont certainement pas ces critiques qui vont l'empêcher d'avancer. Actuellement inscrite en école d'esthétique, elle espère un jour devenir enseignante pour les enfants sourds. Elle donne aussi des cours de zumba chaque semaine. "Il n'y a rien que je ne puisse pas faire".

News
essentielles
sur le
même thème