Zinedine Zidane n'est pas le seul footballeur à parfois perdre son sang froid. C'est aussi le cas de Marcel Desailly, actuellement en déplacement en Afrique du Sud pour la Coupe d'Afrique des Nations. Selon plusieurs médias algériens, l'ancien défenseur de l'équipe de France en serait venu aux mains suite à une légère
Zinedine Zidane n'est pas le seul footballeur à parfois perdre son sang froid. Ce serait aussi le cas de Marcel Desailly, actuellement en déplacement en Afrique du Sud pour la Coupe d'Afrique des Nations, la CAN pour les habitués. Selon plusieurs médias algériens, l'ancien défenseur de l'équipe de France en serait venu aux mains suite à une légère altercation avec un journaliste.

Les footballeurs français ont toujours été une cible de choix pour les médias. Particulièrement lorsque cela concerne des sautes d'humeur parfois incontrôlées. Après Enzo Zidane et son coup de sang au Qatar, ou le plus français des Belges, Eden Hazard, et son kick dans les côtes, c'est au tour de Marcel Desailly de faire parler de lui. L'accusation ? Un geste d'énervement, samedi soir, à Durban, en Afrique du Sud.

Moins classe que Zizou
Consultant pour Canal+ à l'occasion de la Coupe d'Afrique des Nations, l'ancien défenseur de l'équipe de France se serait embrouillé avec un journaliste algérien. Suite au match opposant l'Afrique du Sud au Mali, un journaliste aurait déclaré de vive voix à Marcel Desailly : "T'as pas la classe Marcel, c'est Zizou qui a la classe." Une remarque que l'ancien sportif n'aurait pas du tout apprécié.

A l'image du coup de boule de Zidane, l'ex-numéro 8 de l'équipe de France en serait venu aux mains. Selon certains médias algériens, il aurait ainsi giflé le journaliste en question avant de le provoquer en duel façon Fight Club. Mal du pays le Desailly ? Fausse accusation ? Le consultant attendra surement la fin de la CAN 2013, le 10 février prochain, pour pouvoir expliquer son geste. On est en tout cas pas passé loin de la "Zlatan" de trop !

Marcel Desailly
News
essentielles
sur le
même thème