Depuis 1998, Manau n'est pas descendu de sa colline. Alors qu'on le quittait dans les paysages verts de la Tribu de Dana il y a seize ans, le chanteur du groupe refait surface... en haut de la (même ?) montagne. Cette fois, plus question de tribu celtique d'un autre temps, Martial Tricoche raconte en musique... l'histoire du chant du coq.

Manau : même recette seize ans plus tard

Ah les cornemuses, l'air marin et le rap breton ! Oui vous l'avez compris, le groupe Manau est de retour. Ou plutôt son chanteur Martial Tricoche, en solo cette fois. Le garçon s'apprête à sortir un nouvel album intitulé "Celtique d'aujourd'hui" et toute la toile a découvert aujourd'hui l'un des premiers extraits de cet album. En visionnant le clip de Le chant du coq, impossible de ne pas faire le rapprochement avec le tube La Tribu de Dana (darlidadaaa), sorti en 1998. Paysages verdoyants, bras en croix et instru celtique : la recette reste la même.

"Un cochon était tout vénère"

Mais lorsqu'on se penche sur les paroles, on reste sans voix. Martial Tricoche rappe la vie d'un coq, devenu l'ennemi public numéro des animaux de la ferme. La preuve : "un cochon était tout vénère plus habitué, se lever si tôt n'était guère fait pour l'enchanter, lui qui vécu dans la misère trop loin des greniers, a vu sa mère, ensuite son père devenir jambons fumés". Sûr qu'il doit y avoir une jolie métaphore derrière cette histoire... mais on la cherche encore.

Manau - Le chant du coq, le clip officiel
Manau
Manau : La sorcière, un clip 100% maléfique (VIDEO)
News
essentielles
sur le
même thème