Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Magali Berdah en pleurs sur Snapchat : "laissez mes enfants tranquilles"
C'est allé trop loin. Victime de harcèlement sur les réseaux sociaux depuis quelques temps, Magali Berdah a poussé un coup de gueule ce mardi 6 août 2019. Et pour cause, les haters s'en sont pris à sa fille Shanna, de 12 ans. En larmes, la gérante de Shauna Events leur demande d'arrêter.

C'est en larmes que Magali Berdah a pris la parole ce mardi 6 août 2019 sur Snapchat. Celle qui a déjà été victime de harcèlement et de menaces de mort est de nouveau la cible des haters, qui s'acharnent contre elle, mais aussi contre ses enfants. En colère, elle explique que des personnes ont manipulé sa fille de 12 ans pour qu'elle "chante un joyeux anniversaire à une personne qui me harcèle tous les jours" : "Ils ont manipulé un enfant pour ensuite faire une vidéo en disant que j'avais laissé ma fille sur les réseaux sociaux...".

De quoi provoquer la colère de gérante de Shauna Events : "Ça fait des mois que je ne dis rien et que je prends sur moi. [...] Vous avez touché à la seule chose qui pouvait me faire réagir. Comment vous pouvez aller manipuler des gamines, des ados ? Je ne vais pas enfermer ma fille dans une cage, elle a les mêmes envies qu'une adolescente. Personne ne touchera à mes enfants. Ne vous amusez pas à toucher à mes enfants. Vous ne réfléchissez pas aux conséquences que cela peut avoir sur des enfants, sur des familles. Faut arrêter, c'est un carnage".

"C'est tellement pervers d'utiliser des gamins pour balancer votre haine"

Celle qui gère les placements de produits pour les stars de télé-réalité comme Jessica Thivenin ou Carla Moreau pousse un coup de gueule : "C'est tellement pervers d'utiliser des gamins pour balancer votre haine. [...] À quel moment vous allez vous arrêter ? Vous n'aimez pas ma boite, ne la suivez pas. Vous n'aimez pas les placements de produit, n'en achetez pas. (...) Je ne comprends l'histoire d'aller s'acharner. Des tentatives d'extorsion de fonds il y a encore 4 mois. Après c'est un autre qui fait des vidéos tous les jours, après c'est une autre et maintenant ça trouve le numéro de téléphone de mon mari et ça lui envoie des vidéos de ma fille. Ça vous apporte quoi dans la vie ? Je ne comprends pas. C'est quoi le but ? Arrêtez, stop, déchaînez-vous sur ce que vous voulez mais arrêtez, laissez mes enfants tranquilles...".

En pleurs, elle rassure sa fille : "Shanna, ma fille, si tu regardes cette story, tu n'as rien à te reprocher ma chérie. Car elle s'en veut depuis deux jours. C'est eux qui sont des pervers, qui se servent d'ados".

News
essentielles
sur le
même thème