Les Bracelets rouges : Hanane El Yousfi en interview
Les Bracelets rouges : Hanane El Yousfi en interview
C'est la petite nouvelle des Bracelets rouges dont la saison 3 continue ce lundi sur TF1 : Hanane El Yousfi incarne Nour, une jeune patiente atteinte d'un cancer du sein. En interview pour PRBK, l'actrice de 25 ans qui est diplômée d'une école d'ingénieur revient sur son parcours hors du commun, sur le tournage et sur la fameuse scène où son personnage se rase les cheveux. Et si vous vous posiez la question : oui, l'actrice s'est vraiment rasé la tête en direct devant les caméras.

Purebreak : Tu as fait une école d'ingénieur avant d'être actrice. Pourquoi avoir décidé de changer de vie ?

Hanane El Yousif : J'ai toujours eu l'envie de tourner, c'est une envie qui ne m'a jamais quittée. C'était plus ou moins caché car la vie te pousse à trouver une stabilité. J'ai suivi mes études et j'attendais un peu secrètement d'avoir l'opportunité de tourner. J'ai rencontré des gens qui m'ont aidée et qui m'ont guidée et j'ai commencé à faire des courts-métrages. C'est vraiment ça qui m'a donné encore plus envie de tourner. C'est là que j'ai passé le casting des Bracelets rouges et j'ai été prise !

C'était une décision compliquée de tout laisser tomber pour devenir actrice ?

Oui, clairement ! C'est compliqué, j'ai fait cinq années d'études, le diplôme qui n'est pas encore rentabilisé (rires). C'est un pari. Mais après, il y avait aussi cette envie, j'ai envie d'être épanouie dans la vie et une opportunité comme celle-ci, il n'y en a pas 10 000.

Mes parents sont super compréhensifs

Comment ont réagi tes proches en apprenant que tu allais devenir actrice ?

J'ai eu de la chance car c'est arrivé au bon moment. C'était ma dernière année, j'étais en stage de fin d'études. Mon entreprise a accepté que je tourne en parallèle avec mon stage. Je ne les remercierais jamais assez pour ça ! Je pense que s'ils avaient dit non, je n'aurais peut-être pas fait le tournage. C'était décisif par rapport à l'obtention de mon diplôme. Quand je l'ai dit à mes proches, ils m'ont demandé : "Tu vas avoir ton diplôme ?", je leur ai dit oui. Donc ça a pesé dans la balance. Je leur ai dit que ce n'est pas parce que j'ai mon diplôme maintenant qu'il faut que je commence directement après. Je me suis dit : "Hanane, dans quelques années, tu vas te dire 'Mais qu'est-ce-qu'il s'est passé, je n'ai pas tenté ma chance'". Mes parents sont super compréhensifs donc ça aide.

Comment s'est déroulé le casting pour rejoindre Les Bracelets rouges ?

Il y a eu plusieurs étapes de sélection, beaucoup de filles ont passé le casting. Quand on passe un casting, on s'y met vraiment à fond, on taffe le personnage. On s'y met à fond mais il ne faut pas trop s'attacher car on ne sait pas si on va avoir le rôle. Pour la série, ça s'est fait sur trois étapes et à la fin, j'ai donné la réplique à Capucine (Valmary qui joue Jessica) et Tom (Rivoire qui incarne Clément ndlr).

Qu'as-tu ressenti lors des premiers jours de tournage ?

C'était à la fois de l'excitation et de la peur. Enfin plus une tension, une appréhension mais l'excitation a pris le dessus ! C'était un mélange de sentiments, c'était fou, j'ai adoré. L'équipe était géniale donc ça a facilité l'intégration, je n'ai pas eu de mal à trouver ma place. L'équipe a tout fait pour m'intégrer. Les acteurs sont tous géniaux, je ne peux rien dire d'autre (rires). Quand je suis arrivée, j'ai beaucoup tourné avec Capucine et avec Tom, ils sont super, que ce soit humainement ou professionnellement parlant. J'ai rencontré les autres par la suite et le groupe m'a vraiment laissé une place, c'était cool.

Nour est atteinte d'un cancer du sein à seulement 17 ans. Comment t'es-tu préparée pour jouer ce rôle ?

Je n'avais pas conscience qu'on pouvait avoir un cancer du sein si jeune, les dépistages commencent assez tard normalement. On ne pense pas que les jeunes filles peuvent être touchées mais ce genre de mutations peut arriver à n'importe quel âge. J'ai fait des recherches à travers Internet et en parlant aux gens qui ont été touchés dans mon entourage. J'ai essayé de m'informer au maximum pour refléter la réalité et ne pas être à côté. Je n'avais pas envie d'être fausse ou de donner de fausses informations sur la maladie.

Les Bracelets rouges saison 3 : Nour se rase la tête dans l'épisode 2
Les Bracelets rouges saison 3 : Nour se rase la tête dans l'épisode 2

Une des scènes marquantes des premiers épisodes est celle où Nour se rase la tête. Tu l'as vraiment fait ?

Oui, c'était vraiment mes cheveux, je me suis rasée ! Pour un garçon, c'est déjà compliqué parce qu'en plus, tous les matins du tournage, ils doivent se raser la tête. Ce n'est pas facile à vivre. Tous les jours, on se voit devant le miroir et on a souvent cette image en tête. Pour ma part, au début, je me disais : "Ouais, je vais me raser la tête" mais sans plus. Plus l'échéance arrivait, plus je me disais : "Ah oui mais tu vas vraiment le faire là !" (rires). Ce qui me stressait le plus c'était de rater la scène, d'avoir un problème technique, c'était vraiment en direct sur le tournage, en une prise. Le réalisateur a su me guider et puis il y avait Tom à côté de moi donc j'étais bien entourée. Ça aurait été dans un autre contexte, ça aurait été compliqué mais là, je jouais la comédie. Pour moi, c'était une étape mais ce n'était pas aussi dur que pour le personnage ou pour les personnes qui sont vraiment touchées par le cancer.

Comment ont réagi tes proches ?

Ils m'ont un peu charrié (rires). J'ai eu des petites remarques mais ça m'a fait rire. Ils ont vu que je le vivais bien donc ils l'ont bien vécu aussi.

Clément et Nour en couple ? "On verra !"

Une complicité est née entre Clément et Nour. Ça peut aller plus loin ?

Avec leurs maladies, ils créent des liens assez forts, des liens qu'on ne crée pas forcément dans la vie de tous les jours parce qu'ils sont à l'hôpital toute la journée, la maladie les rapproche. Avec le départ des autres personnages, Clément se retrouve un peu seul donc c'est encore plus propice au rapprochement. C'est sûr qu'il va y avoir une amitié mais pour un possible couple, on verra (rires) !

Tu as eu la pression avant la diffusion ?

Sur le tournage, j'ai adoré, je ne pensais pas à l'après. C'était que du plaisir, on était un peu dans une bulle. J'ai ressenti un peu de pression quelques jours avant la diffusion car je n'avais pas vu les images et je ne savais pas ce qu'il en était, je n'avais pas vu le résultat. J'ai vu les épisodes et franchement, j'ai adoré ! Ça m'a rassurée.

Ton expérience dans Les Bracelets rouges t'a donné envie de continuer dans le métier d'actrice ?

Oui ! J'adore ça, c'est un métier difficile, qui s'apprend et j'ai l'impression d'avoir eu une formation accélérée avec Les Bracelets rouges. J'ai adoré tourner et ça m'a donné encore plus envie de continuer dans ce métier.

Propos recueillis par Aubéry Mallet. Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer PRBK.

Les Bracelets rouges - Saison 3
Les Bracelets rouges saison 3 : l'autre fin beaucoup moins joyeuse imaginée par les scénaristes
Les Bracelets rouges : la saison 4 sans les acteurs principaux ? Audran Cattin répond
Les Bracelets rouges saison 3 : Mehdi va-t-il mourir ? Les internautes flippent
Les Bracelets rouges saison 3 : 5 secrets sur la série
voir toutes les news de Les Bracelets rouges - Saison 3 Découvrir plus d'articles