Jazz répond aux rumeurs de tromperies sur son mari Laurent Correia / Ce dernier est aujourd'hui accusé d'arnaque sur un projet de NFT par un ex-associé
On le sait, Laurent Correia est un homme d'affaire invétéré. Celui qui a fait fortune grâce à un site de paris sportifs est constamment à la recherche de nouveaux business. Récemment, le mari de Jazz s'est lancé dans la mode du moment : le NFT. Mais visiblement, tout ne s'est pas passé comme prévu. Dans une interview, un de ses anciens associés révèle qu'il aurait été arnaqué pas le papa de Chelsea, Cayden et London Sky.

Laurent et Jazz Correia ont construit un véritable "empire" avec leur famille. Outre leur émission de télé-réalité la JLC Family, ils possèdent de nombreux business. Toujours à l'affut quand il s'agit de trouver de nouvelles manières de s'enrichir, le père de famille s'est récemment lancé dans le NFT, les Non-Fungible Token, autrement appelé le marché de l'art numérique. Ce jeudi 27 janvier, Mohamed Amin, homme d'affaire dubaïote et ancien partenaire de celui qui est devenu papa d'un troisième enfant a pris la parole pour alerter les gens sur un projet NFT qu'il a partagé avec lui dans une interview accordée à Blastingnews.fr.

"Laurent a disparu des radars"

L'homme d'affaires explique comment est né le fameux projet : "Ils ont entamé la promotion autour du projet avec deux grosses pages NFT et NFT Money avec plus d'un million d'utilisateurs. C'est de cette manière que j'ai entendu parler du projet. On nous promettait que de nombreuses personnalités de renommée internationale faisaient partie du programme. Les noms de LeBron James et Kanye West sont sortis". "Je pensais acheter des NFT et obtenir les bénéfices de ces monnaies. Je m'attendais à des événements sur des yachts où l'on pouvait rencontrer d'autres potentiels partenaires. Je pensais gagner en valeur, mais peu à peu les choses fonctionnaient au ralenti. On devait vendre 6000 NFT, quand nous voyions que même pas 2000 étaient vendus sur le projet. C'est alors que Laurent a disparu des radars. Nous n'avons plus eu de ses nouvelles", continue-t-il.

Une affaire bientôt en justice ?

Mohamed Amin estime se sentir floué par Laurent, qui s'est fait virer de Snapchat : "Laurent nous a vendu via son lifestyle et sa notoriété, un projet plein de promesses pour nous pousser à investir. En tout, nous avons investi 500.000 dollars qui se trouvaient sur un portefeuille virtuel, ils ont disparu. Quand Laurent s'est absenté en raison de la naissance de son fils, l'argent s'est également évaporé du porte-monnaie. Pour nous rassurer, Guillaume a tenté de nous garder le plus longtemps possible. Mais peu à peu, les choses se précisent et les deux pages ont été supprimées. Il y a une série de messages sur WhatsApp dans nos sources pour le prouver. En réalité : Laurent a supprimé l'Instagram du projet NFT (Billionaire Dogs Club) et quand on s'est rendu compte de ce qu'il avait fait, il l'a récupéré. Mais ils ont supprimé le serveur discord qui avait 90.000 personnes et c'était la principale plate-forme de communication pour le projet sans compter qu'il a supprimé de sa biographie instagram qu'il était le fondateur de ce projet NFT".

Il explique aussi préparer un dossier pour le mettre entre les mains de la justice. "Nous sommes en train de réunir de nombreux témoignages pour constituer un dossier "e-crime justice" (dossier de cybercriminalité, NDLR.) afin de les mettre devant la justice des Émirats Arabes Unis". Laurent Correia n'a pas encore réagi à ces accusations.

Jazz
Jazz Correia moquée pour son placement de produit qui ne sert vraiment à rien
La Mif vs la JLC Family : une nouvelle télé-réalité en préparation ? Les premières infos fuitent
Jazz et Laurent ruinés ? Elle répond cash aux rumeurs et balance sur sa fortune
Jazz Correia sur la fin de la JLC Family : "Je veux continuer", bientôt un retour à la télé ?
voir toutes les news de Jazz Découvrir plus d'articles