Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Non, la Stockholm Fashion Week n'aura pas lieu. C'est pour le bien de notre planète
Non, la Stockholm Fashion Week n'aura pas lieu. C'est pour le bien de notre planète
L'industrie de la mode fait partie des plus polluantes au monde. Elle doit d'ailleurs faire face à des problèmes écologiques mais auissi éthiques. Afin de pousser les acteurs du secteur à s'interroger et faire avancer les choses, le Swedish Fashion Council a décidé d'annuler la semaine de la mode suédoise. Ainsi, il espère pouvoir éveiller les consciences pour sauver notre planète.

Non à la Stockholm Fashion Week

Alors que les Fashion Week de Paris, Milan, New York et Londres sont les quatre plus prestigieuses, il existe aussi d'autres semaines de la mode. Comme la Stockholm Fashion Week par exemple. Elle devait se tenir cette année du 27 au 29 août 2019 mais n'aura finalement pas lieu. Pas par manque de moyens mais par conviction écolo. Parce que pour rappel, la mode, ça pollue.

Le Swedish Fashion Council veut en effet protéger la planète. Jennie Rosén, PDG du Conseil suédois de la mode, a ainsi expliqué au WWD que "s'éloigner du modèle très conventionnel de la Fashion Week est quelque chose de difficile, mais il s'agit d'une décision mûrement réfléchie". "Nous devons laisser le passé derrière nous pour permettre le développement d'une plateforme adaptée à l'industrie de la mode contemporaine" a-t-elle ajouté, "Il faut favoriser la création d'outils amenant à une plus grande responsabilité écologique".

Une annulation qui a attristé les marques sans pour autant les choquer, celles-ci étant conscientes du mal que peut engendrer la mode sur l'environnement. "Bien sûr que nous sommes déçus de voir que la Fashion Week de Stockholm n'aura pas lieu à la saison prochaine" a avoué Karin Elwin, directrice marketing de la compagnie suédoise J. Lindeberg, car "cet événement représente une opportunité incroyable pour exporter les marques de mode scandinaves. Cependant, nous ne pouvons que comprendre cette décision".

Stop à la fast fashion

Qu'est-ce que la fast fashion, c'est le fast food, version mode. En clair, pouvoir shopper une robe aussi vite qu'on se prend un burger et s'en lasser aussi rapidement qu'on termine de le savourer. Acheter, jeter et recommencer : ce cercle vicieux est l'un des facteurs qui ont fait de cette industrie l'une des plus polluantes de la planète.

Selon les chiffres du Monde très alarmants, "en 2015, l'industrie du textile a émis plus de 1,715 million de tonnes de CO2, utilisé 79 milliards de mètres cubes d'eau et engendré 92 millions de déchets solides". Un véritable désastre écologique.

Afin de préserver la Terre, des événements fahion se créent comme par exemple la Fashion Revolution Week. Présente dans plus de 130 pays, elle invite les fashionistas à consommer la mode autrement en se souciant notamment de la provenance des vêtements.

Une industrie en pleine transformation donc, avec également une prise de conscience sur la cruauté animale avec de plus en plus de grandes marques qui disent non à la fourrure et la création de la première Fashion Week vegan à Los Angeles en février dernier. Espérons que ces concepts permettent d'inverser la tendance et de peser dans la balance en faveur de l'environnement.

News
essentielles
sur le
même thème