Calvin Klein, Burberry, Gucci... Les marques de luxe arrêtent de plus en plus la fourrure.
Calvin Klein, Burberry, Gucci... Les marques de luxe arrêtent de plus en plus la fourrure.
L'industrie de la mode est l'une des plus polluantes mais aussi des plus dangereuses pour les animaux. Heureusement, plusieurs marques tentent de proposer des vêtements produits de façon plus respectueuse de l'environnement. Et les maisons de luxe se battent aussi pour une mode plus éthique en banissant la fourrure de leurs collections.

Des grands noms ont dit "non" à la fourrure

Les mentalités ont évolué. Désormais, les marques de luxe sont de plus en plus nombreuses à proscrire la fourrure de leurs lignes de vêtements, chaussures et accessoires. Plusieurs d'entre elles ont même signé la charte Fur Free Alliance pour prévenir les consommateurs de l'horreur qui touchent les animaux tués pour leurs fourrures. Une belle avancée "fur free" pour une mode plus éthique qui avait commencé dans les années 1990 avec Calvin Klein et qui s'est ensuite poursuivie au début des années 2000 avec Stella McCartney, puis Ralph Lauren, Vivienne Westwood et Tommy Hilfiger.

>> Les Stan Smith version vegan de Stella McCartney s'arrachent aux Etats-Unis (malgré leur prix) <<

Aujourd'hui, le nombre de marques à avoir banni la fourrure se multiplie, allant de Burberry à Versace en passant par Michael Kors, Gucci, Giorgio Armani, Hugo Boss, The Kooples et même le groupe Inditex (Bershka, Zara, Stradivarius...). Victoria Beckham vient aussi d'aller encore plus loin dans sa démarche en expliquant dans un communiqué, après la pression de Peta Royaume-Uni, qu'elle "n'utilisera plus de peaux exotiques dans ses collections à partir de l'automne-hiver 2019".

Vers une mode "fur free" ?

L'industrie de la mode est donc en plein tournant. Après H&M ou encore L'Oréal qui se sont engagées contre la pollution plastique, désormais les maisons de luxe luttent aussi contre la fourrure. Même la Fashion Week de Londres a banni cette matière des podiums, et la première semaine de la mode 100% vegan a cartonné à Los Angeles, au début du mois de février.

>> adidas : 1 million de sneakers à base de déchets marins ont été vendues <<

"La cité des anges" fait d'ailleurs partie des métropoles américaines comme San Francisco et West Hollywood à avoir interdit la production et la vente de fourrure animale. Lors de son conseil municipal ce 12 février 2019, c'est l'ordonnance qui a été votée et qui prendra effet à partir du 1er janvier 2021.