Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Kim Jong-Hyun (SHINee), star de K-pop, s'est suicidé à 27 ans
Kim Jong-Hyun (SHINee), star de K-pop, s'est suicidé à 27 ans
Le monde de la K-pop est en deuil. Ce lundi 18 décembre, on a appris la mort de Kim Jong-Hyun aussi appelé Jonghyun. Agé de 27 ans, il était membre de l'un des groupes les plus populaires de Corée, SHINee. En pleine détresse, il aurait mis fin à ses jours.

Dépressif, Kim Jong-Hyun s'est suicidé

La K-pop a dépassé les frontières de la Corée où ce style de musique a explosé dans les années 2000. Depuis hier, fans coréens, français et du monde entier pleurent la mort d'un chanteur très populaire : Kim Jong-Hyun. Agé de 27 ans, le jeune homme était l'un des membres du groupe SHINee formé en 2008 et dont les cinq albums ont cartonné. Il a été retrouvé inconscient dans une chambre d'hôtel de Seoul ce lundi et déclaré mort peu après son arrivée à l'hôpital. Sur les lieux, la police a retrouvé une briquette de charbon dans une poêle à frire, une méthode répandue en Corée du Sud où le taux de suicide est très élevé.

Dans une lettre confiée à son amie, la musicienne Nain9, Kim Jong-Hyun a dévoilé souffrir de dépression. "Je suis cassé de l'intérieur. La dépression qui me ronge doucement m'a finalement englouti tout entier" a écrit le chanteur. Avant de passer à l'acte, il avait aussi envoyé des messages inquiétant à sa soeur qui avait alors contacté la police.

Les fans français en deuil

L'annonce de son décès a provoqué une vague d'émoi en Corée et dans le monde entier. De nombreux artistes coréens ont annoncé l'annulation de concerts en soutien au groupe. L'agent de la star a dévoilé que les obsèques auront lieu ce jeudi. "Les autres membres de SHINee ainsi que d'autres artistes de notre compagnie sont en deuil, sous le choc et dans un profond désespoir" a-t-il confié. En France aussi, les fans ont rendu hommage à Kim Jong-Hyun notamment sur Twitter.

Ultra populaire dans le monde entier, la K-pop est un milieu souvent décrié. La raison ? L'entraînement intensif et la pression subie par les artistes dont les moindres faits et gestes sont épiés par leurs agents.