Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Kev Adams nous parle du film Amis Publics
2 photos
Voir le diapo
Amis Publics est le tout nouveau film de Kev Adams et débarquera le 17 février prochain au cinéma. Ainsi, à l'occasion de l'avant-première organisée à Paris, Purebreak a pu l'interviewer sur (notamment) sa direction prise vers la dramédie et ses limites (ou non) sur grand-écran.

"C'était un vrai défi de trouver l'émotion, d'être juste"

C'est ce lundi 1er février que Kev Adams présentait le film "Amis Publics" lors d'une avant-première organisée à Paris. Une soirée très spéciale pour le comédien, puisque ce long-métrage représente tout simplement une nouvelle étape dans sa carrière. Comme il nous l'a confié en interview, afin de mener à bien ce projet, il a ainsi été contraint de porter une nouvelle veste ; celle de producteur : "C'était par nécessité pour être très honnête. On n'a pas trouvé assez de partenaires pour ce film, car c'est un film qui effrayait, qui faisait peur."

Cependant, si le côté dramédie d'Amis Publics a pu repousser certains partenaires, il a surtout procuré à Kev Adams un incroyable plaisir devant la caméra : "C'était un vrai défi de trouver l'émotion, d'être juste. Mais en même temps c'était très agréable de pouvoir être dans une histoire différente de d'habitude. C'est un film qui, dans ma filmographie, marque - un tournant c'est peut-être un grand mot, mais un point ça c'est certain."

"Il faut donner au public de la nouveauté"

Car oui, s'il enchaîne régulièrement les millions d'entrées au cinéma avec ses comédies, il n'en fait pas un critère pour choisir ses films. Traduction ? Il compte bien continuer à se renouveler afin de ne pas s'enfoncer dans une caricature de lui-même, simplement pour faire du chiffre : "Je ne connais pas de carrière sans embûche. J'espère que ça ne tombera pas sur ce film, mais même si c'est le cas il faudra continuer à aller tout droit, à ne rien lâcher. Il faut donner au public de la nouveauté et c'est ce que j'aime. Donc on avance. Peut-être que ça marchera, peut-être que ça ne marchera pas, mais si sur chaque film je me dis 'Il ne faut pas que je fasse moins de tant d'entrées' je suis mal barré".

"Je suis prêt à tout faire pour un film"

Vous l'aurez compris, comme on peut le constater avec cette nouvelle direction prise vers la dramédie, Kev Adams n'est pas du genre à s'interdire quoi que ce soit au cinéma. Ainsi, alors que de nombreux partenaires à lui se sont rasés la tête pour le film, il dévoile : "Je m'autorise tout dans un film. Là, pour mon prochain film, ça ne se voit peut-être pas mais j'ai dû faire des mèches un peu blondes et je peux vous dire que ça m'a coûté. Quand ça va se voir, vous allez vous dire 'Aah c'est bizarre'. Je suis prêt à tout faire pour un film, sans aucun problème. Mais après, c'est vrai qu'il faut toujours jongler entre les différentes responsabilités, à savoir être parfois sur scène le week end et en tournage la semaine. Du coup, il faut respecter tous les publics..."

Amis Publics sortira le 17 février au cinéma.

Kev Adams
"Ca n'a pas matché" : souvent critiqué sur Twitter, Kev Adams aurait été "odieux" avec une star de Mask Singer
Kev Adams de retour dans une série : direction TF1 avec "un ton qu'on n'a jamais vu"
Kev Adams en couple avec Diane Leyre ? Sa réponse parfaite aux rumeurs avec Miss France 2022
Kev Adams complexé : "Je ne me regarde jamais dans un miroir"
voir toutes les news de Kev Adams Découvrir plus d'articles