CINÉ SÉRIE
John Boyega (Finn dans Star Wars) tacle Disney sur la gestion des personnages de couleur
Publié le 2 septembre 2020 à 20:24
Par Quentin Piton | Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Contrairement à ce que l'on aurait pu imaginer, John Boyega ne garde pas qu'un incroyable souvenir du tournage de la troisième trilogie Star Wars. L'interprète de Finn l'a déclaré, la gestion de Disney envers les personnages de couleur dans cette histoire a été très décevante.
Star Wars : John Boyega (Finn) critique Disney sur les personnages de couleur Star Wars : John Boyega (Finn) critique Disney sur les personnages de couleur© Lucasfilm / Disney
La suite après la publicité

C'est à travers son rôle de Finn dans la troisième trilogie Star Wars (2015-2019) que John Boyega s'est fait connaître du très grand public. Un tournant majeur dans sa carrière qu'il chérit encore aujourd'hui et qu'il décrit comme "une opportunité incroyable". Pourtant, dans une nouvelle interview accordée à GQ, le comédien a également rappelé qu'il n'était pas du genre à garder sa langue dans sa poche, ni cacher sous le tapis certains problèmes. Et à en croire ses propos, cette nouvelle franchise n'était pas sans défauts.

John Boyega vs les fausses promesses de Disney

"Quand vous vous impliquez dans des projets, vous n'allez pas nécessairement tout aimer" a-t-il confessé dans un premier temps afin de rappeler qu'il savait pertinemment que tout ne serait pas parfait, malgré l'excitation d'intégrer une telle saga. Néanmoins, ce qui a véritablement déçu l'acteur, ce sont les promesses vendues en amont et non tenues ensuite, "Si je dois dire une chose à Disney, c'est de ne pas importer de personnages noirs dans une oeuvre, de les vendre comme plus importants qu'ils ne le sont réellement dans la franchise, pour ensuite les mettre de côté. Ce n'est pas bien."

Il est vrai que le traitement de Finn dans cette nouvelle trilogie a de quoi surprendre. Alors qu'il apparaissait comme majeur dans Le réveil de la Force avec un point de vue unique et intrigant, il a progressivement été relégué à une place de second-rôle, side-kick. De même pour Rose, tandis que l'héroïne incarnée par Kelly Marie Tran avait une place importante dans Le Dernier Jedi, elle a quasiment disparu des écrans dans L'ascension de Skywalker.

Un traitement surprenant et injuste envers les personnages de couleur de la saga, que John Boyega n'hésite pas à dénoncer aujourd'hui. "Vous saviez quoi faire avec Daisy Ridley [Rey], vous saviez quoi faire avec Adam Driver [Kylo Ren]. Vous saviez quoi faire avec d'autres personnages, mais dès que ça concernait Kelly Marie Tran, moi ou un autre, vous ne saviez plus rien du tout" a-t-il ainsi soufflé. "Donc que voulez-vous que je dise ? Ce qu'ils veulent que je dise c'est 'J'ai apprécié faire partie de tout ça, c'était une expérience géniale...' Non, non, non. Je dirai ça quand l'expérience sera vraiment géniale. Ils ont donné toutes les nuances à Adam Driver, toutes les nuances à Daisy Ridley. Soyons honnêtes. Je n'expose rien, Daisy, Adam, tout le monde le sait."

Une mixité de façade dans Star Wars ?

Un coup de gueule rare dans le monde de Disney et Star Wars, mais que le comédien assume pleinement. Après avoir critiqué la faiblesse de certains dirigeants, "Ils ont toujours peur, ils sont toujours en train de transpirer [quand il s'agit de traiter un personnage de couleur dans une oeuvre, ndlr]", John Boyega a rappelé qu'il avait souffert plus que n'importe qui d'autre à travers son rôle de Finn.

"Je suis le seul membre du casting principal qui a vécu une expérience unique dans cette franchise basée sur sa race. C'est quelque chose qui vous énerve, ça vous amène vers un côté militant, ça vous change. Car vous réalisez, 'On m'a donné cette opportunité, mais je me trouve dans une industrie qui n'est pas prête pour moi'. Personne d'autre dans ce casting a vu des gens dire qu'ils allaient boycotter ce film parce qu'il était dedans. Personne n'a fait face à ces colères, menaces envoyées sur leurs réseaux sociaux." Or, aujourd'hui en réalisant que les promesses lancées envers son personnage n'ont finalement jamais été tenues à l'écran, John Boyega ne peut que constater qu'il s'est battu et qu'il a souffert pour pas grand chose en dehors des plateaux durant toute cette expérience.

Mots clés
Cinéma Star Wars
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Jugée pour consommation de cocaïne, cette star des séries se défend... en accusant son personnage (et les fans) play_circle
CINÉ SÉRIE
Jugée pour consommation de cocaïne, cette star des séries se défend... en accusant son personnage (et les fans)
30 janvier 2024
Danse avec les stars 2024 : une star évincée du casting à la dernière minute balance, "mon équipe et moi n'avons pas du tout compris" play_circle
TV
Danse avec les stars 2024 : une star évincée du casting à la dernière minute balance, "mon équipe et moi n'avons pas du tout compris"
27 janvier 2024
Les articles similaires
Ce film dure 2 heures, il est la suite de l'un des meilleurs films de science-fiction de Steven Spielberg et il est dispo sur Netflix play_circle
CINÉ SÉRIE
Ce film dure 2 heures, il est la suite de l'un des meilleurs films de science-fiction de Steven Spielberg et il est dispo sur Netflix
13 janvier 2024
Selon le public, c'est le "meilleur film de tous les temps" grâce à sa note de 9,3/10 play_circle
CINÉ SÉRIE
Selon le public, c'est le "meilleur film de tous les temps" grâce à sa note de 9,3/10
2 janvier 2024
Dernières actualités
Plus belle la vie : la vérité sur Abdel ENFIN dévoilée, Léa François annonce des réponses sur cette tragique disparition play_circle
CINÉ SÉRIE
Plus belle la vie : la vérité sur Abdel ENFIN dévoilée, Léa François annonce des réponses sur cette tragique disparition
19 avril 2024
"On était fauché au bout de 6 mois" : Ben Affleck explique comment lui et Matt Damon ont dilapidé leur premier salaire de 600 000 dollars play_circle
Cinéma
"On était fauché au bout de 6 mois" : Ben Affleck explique comment lui et Matt Damon ont dilapidé leur premier salaire de 600 000 dollars
18 avril 2024
Dernières news