James McAvoy en interview.
James McAvoy en interview.
James McAvoy joue le rôle le plus dingue de sa carrière dans l'angoissant Split qui sort en DVD et Blu-Ray. Pour ce thriller surnaturel signé par le réalisateur de The Visit et du Sixième Sens, le Professeur X des X-Men incarne un psychopathe muni de 23 personnalités différentes. PureBreak a pu rencontrer James McAvoy ainsi que sa partenaire Anya Taylor-Joy lors de sa sortie au cinéma.

James McAvoy est impressionnant dans Split. L'acteur écossais que l'on connait pour son rôle de jeune professeur X dans X-Men incarne ici Kevin, qui possède 23 personnalités différentes. A l'écran, il en incarne 9 dont un enfant de 9 ans, une femme adulte, un artiste et un dangereux manipulateur. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont Casey (Ana Taylor-Joy), Kevin va tout mettre en place pour l'arrivée d'une 24e personnalité, la plus maléfique et bestiale de toute. Avec Split, M.Night Shyamalan renoue avec un cinéma de genre intense et original dont il a su être le maître avec le Sixième Sens, Incassable, Le Village, Signes ou plus récemment The Visit.

PureBreak a eu l'occasion de rencontrer James McAvoy, la jeune Ana Taylor-Joy (découverte dans The Witch et Morgane) et M.Night Shyamalan.

JAMES McAVOY

Split de M.Night Shyamalan
Split de M.Night Shyamalan

Comment t'es-tu préparé à un rôle aussi intense ?

James McAvoy : Je ne vois pas tous ces rôles comme un seul personnage mais comme neuf personnages différents. C'était un vrai challenge. Ils ont tous été difficiles à interpréter. Cela m'a demandé beaucoup de travail en peu de temps. C'est sans aucun doute l'un des films les plus difficiles que j'ai pu faire.

Tu sembles attiré par les personnages déviants ?

Récemment oui. Ce genre de rôle m'attire. Mais quand tu es un acteur, tu ne choisis pas tout le temps tes rôles. Tu prends aussi ceux que l'on t'offre. Or on me propose beaucoup de personnages tordus. Que l'on continue, cela m'amuse.

Quelle personnalité de Kevin a été la plus fun à interpréter ?

Probablement Hedwig ou Patricia car elle est assez coquine. Elle m'a poussé à me mettre en mode sexy. Hedwig est un enfant. Il est très innocent et fun. Tout en étant inquiétant.

Split de M.Night Shyamalan
Split de M.Night Shyamalan

On pense à Norman Bates et Psychose d'Alfred Hitchcock en regardant Split.

Je n'ai jamais regardé Psychose. C'est la honte non ? J'ai vu quelques films d'horreurs mais je ne suis pas forcément accro au genre. Alien doit être mon film préféré dans le genre.

Après X-Men, te voilà chauve une nouvelle fois..

Oui. C'est malédiction (rires). On a pensé me mettre des perruques mais on s'est rendu compte que chauve, l'impact était plus fort et le résultat bien plus fun.

On parle déjà d'une suite à Split. Serais-tu partant ?

De nos jours, il peut y avoir une suite à n'importe quel film. Mais si c'est le cas, je suis partant pour retrouver ces 9 personnages et voir ce qu'ils sont devenus. Cela pourrait être très intéressant... Je préfère ne pas en dire plus (rires).

ANYA TAYLOR-JOY

Split de M.Night Shyamalan
Split de M.Night Shyamalan

Es-tu fan de films d'horreur ? Tes trois premiers films (The Witch, Morgane, Split) flirtent avec le genre.

Anya Taylor-Joy : J'adore jouer dans des films qui me demandent d'être intense émotionnellement car j'ai beaucoup de sentiments à expulser. C'est plutôt cool de pouvoir crier et frapper sur des choses dans le cadre d'un film. En ce qui concerne regarder des films d'horreur, mon imagination est hyperactive. Je ne le supporte pas. J'ai tendance à rester dans l'univers d'un film après l'avoir vu. Mais je ne qualifierais pas les films que j'ai fait comme de l'horreur. Ils s'en inspirent mais sont plus que cela, il me semble.

Quel est ton premier souvenir de peur au cinéma ?

J'ai regardé le Sixième Sens avec mon frère quand j'avais 7 ans. Ce qui est bien trop jeune. M.Night Shyamalan est sans doute responsable de mes premiers cauchemars.

Te reconnais-tu dans le personnage de Casey ?

Je n'ai pas vraiment de méthode pour choisir mes rôles. Je ne me dis pas oh cette fille me ressemble. La vérité est que ces rôles me parlent d'une certaine manière. Je m'identifie aux personnages qui se sentent décalés et pas à leur place dans la société. Pendant longtemps, je n'arrivais pas à trouver ma place parmi ceux de mon âge. J'ai la chance d'avoir découvert le métier d'actrice. J'ai enfin l'impression d'avoir trouvé ma place. Les plateaux de tournage sont mes maisons. J'ai un rapport très intime avec mes personnages.

Split de M.Night Shyamalan
Split de M.Night Shyamalan

Qu'as tu appris en tournant avec M.Night Shyamalan ?

Je suis tellement jeune dans ce milieu que j'apprends à chaque fois. Night a changé mon approche du jeu. Pour Morgane et The Witch, j'ai puisé en moi-même et dans tous mes sentiments refoulés. Sur Split, je faisais une scène où je pleurais et où j'étais hystérique et Night est venu vers moi en me disant " Anya c'est magnifique mais je t'ai déjà vu pleurer comme ça. Laisse parler le personnage, que cela soit ses larmes et pas les tiennes ". Je me souviendrais toujours de cette remarque. C'est tellement plus facile de chercher ses émotions en tant que personnage.

Te souviens-tu de ta première audition ?

J'ai postulé pour être la jeune Angelina Jolie dans Maléfique. Et je suis la plus grande fan au monde de Disney. Je pleure tout le temps à Disneyland tellement je suis heureuse. J'ai passé l'audition et je n'ai pas été prise. C'était un échec absolu pour moi. J'ai pleuré et pleuré. Depuis, je n'ai plus jamais pleuré après une audition. Désormais je sais que si un rôle est pour moi, rien ne viendra se mettre en travers.

Split de M.Night Shyamalan
Split de M.Night Shyamalan

Split est actuellement disponible en DVD et Blu-Ray

News
essentielles
sur le
même thème