IbraGate : menaces de mort, manque d'hygiène dans son restaurant... IbraTV répond à la polémique !
Manque d'hygiène dans leur restaurant de burger, insalubrité, menaces de mort... Depuis quelques mois déjà, IbraTV se retrouve au coeur d'une grosse polémique : l'IbraGate. Face aux accusations, Ibrahim, Saïd et Djam ont réagi et mis les choses au clair, revenant notamment sur les menaces proférées à l'encontre du youtubeur.

Connu pour ses caméras cachées, IbraTV a surpris ses fans en ouvrant en janvier 2018 son propre restaurant de burger en plein Paris, intitulé "Black and white". Si ce dernier a obtenu le titre de meilleur burger de Paris, il se retrouve néanmoins au coeur d'une grosse polémique depuis plusieurs mois. S'infiltrant dans le restaurant, les youtubeurs de Crazy TV ont dénoncé le manque d'hygiène du restaurant, provoquant l'IbraGate. Viande surgelée, tomates stockées à même le sol, vente d'alcool... les accusations pleuvent. Un scandale auquel Djam, Ibra et Said ont répondu auprès d'Ahmed Lndy, qui a mené l'enquête dans une vidéo Youtube.

Il réagit à l'IbraGate

Alors qu'on les accusait de cuisiner des steak surgelés, pas conservés à bonne température, ni halal, ils démentent, certificat à l'appui. La viande est entreposée dans une chambre froide positive, dont la température est contrôlée tous les jours. Quant aux potatoes, Saïd confirme qu'elles sont surgelées mais précise qu'ils proposent également des frites faites maison. Crazy TV filmait également un mégot de cigarette dans les escaliers de la cave : "un des employés s'est permis de se mettre dans les escaliers et de fumer une clope, ce que l'on ne tolère pas.", a réagi Saïd, qui a déclaré avoir licencié l'employé. En guise de réponse à toutes les accusations, Ibra explique que le restaurant est très surveillé : "on est très souvent contrôlé. Tout est aux normes.", ce qu'Ahmed, qui a fait une petite visite dans la chambre froide puis dans la cuisine, peut confirmer.

Des menaces de mort ?

Mais la polémique ne s'arrête pas là. Le jeune youtubeur a dévoilé une autre vidéo dans laquelle il révèle que IbraTV l'aurait menacé pour qu'il supprime la première vidéo. Saïd aurait proféré des menaces de mort contre lui : "on n'est pas des Français, on est des Tchéchènes, si tu supprimes pas, je te jure, t'auras des problèmes", lui a-t-il dit. Assumant ces propos, il s'est alors excusé : "Je ne lui aurais jamais fait quelque chose. C' était tout un simplement un coup de pression, je voulais juste faire supprimer la vidéo diffamatoire". IbraTV a quant à lui déclaré avoir porté plainte contre lui pour diffamation, obtenant la suppression de la vidéo, repostée par d'autres youtubeurs.

News
essentielles
sur le
même thème